Fugueuse, c'est la série TF1 (avec Clem) que nous attendions au tournant. Le directeur des programmes, Ara Aprikian, avait pour ambition de rendre les séries de TF1 plus sensibilisante, touchant à des sujets de société actuels toujours dans un grand respect pour ne pas heurter le public. Fugueuse était donc l'occasion pour la chaîne TV de commencer par un sujet que tout le monde connaît mais dont personne n'ose parler : la prostitution des mineures.

Que raconte la nouvelle série Fugueuse ?

Léa, interprétée par Romane Jolly, est une jeune adolescente ayant une vie des plus banales. Elle a comme rêve de devenir danseuse et croit en ses capacités. Léa a des amies qu'elle aime, sa famille est présente et aimante envers elle, plus particulièrement sa grand-mère. Rien ne pouvait finalement destiner la jeune fille à dériver vers un destin plus sombre que sa vie d’adolescente normale. 

C'était sans compter le moment où Léa rencontre un homme plus âgé de dix ans qu'elle dont elle tombe éperdument amoureuse et qui lui promet de l'aider à réaliser ses rêves. Mature pour son âge, elle tombe tout de même sous son emprise et se fait manipuler par l'homme qu'elle aime. C'est à ce moment que l'homme fait plonger Léa dans la violence et la prostitution pour l'aider à lui payer ses maquettes de musiques puisque celui-ci est rappeur. On découvre à ce moment-là tout le cercle vicieux qu'est le monde de la prostitution et plus particulièrement, la prostitution des mineures. 

Fugueuse : une série TF1 qui choque sans artifice

Si on pouvait penser que TF1 avait tendance à créer de petites séries clichées sans grand fond, la chaîne a su nous impressionner avec Fugueuse. Pari gagné pour la chaîne, le but était de sensibiliser et de toucher les parents, c'est chose faite ! Fugueuse permet de nous faire découvrir le danger pour les jeunes filles de se faire influencer par des hommes, mais surtout à quel point la prostitution peut devenir un cercle vicieux pour toutes les femmes vivant cette vie. 

Nous n'assistons pas à un surdosage de cliché où TF1 rend encore plus sombre la scénographie de la série. Oui, la série est présente pour choquer, oui, les scènes crues et les scènes de violences choquent. Mais c'est là toute la réalité du quotidien d'une jeune fille prostituée sous l'emprise d'un homme. Jérôme Cornuau ajoute : "L’histoire est assez sombre : ça ne sert à rien d’en rajouter au risque de basculer dans la caricature". TF1 a donc réussi avec finesse à reproduire le quotidien d'une vie de mineure prostituée et a réussi à sensibiliser les plus jeunes et les plus âgés sur un sujet plus que jamais d'actualité. 

Entre 7 000 et 10 000 ados prostituées en France

C'est une triste réalité que nous tisse TF1, les associations recensent au gouvernement que 7 000 à 10 000 adolescentes entre 15 et 17 ans se prostituent. La plupart ayant déjà subi des violences sexuelles ou des problèmes familiaux, elles s'enfoncent dans le gouffre qu'est la prostitution dont il est compliqué de sortir. 

Il était donc important que TF1 mette en valeur ce genre de quotidien pour sensibiliser le grand public sur un sujet encore aujourd’hui trop tabou.

Les Éclaireuses

 

 

Tags : série, News Divertissement, société