À peine publiée, notre photo est passée au crible afin de savoir si elle a sa place ou nom sur les réseaux sociaux. On ne vous parle même pas du cas où nous aurions le malheur de deviner une poitrine. Bien entendu, jusqu'à présent cette règle n'était exigée qu'auprès des femmes. N'allons pas chercher pourquoi.

Mais après plus de 10 ans de bataille, il semblerait que Facebook et Instagram soient en train d'envisager d'abroger l'interdiction de montrer les mamelons féminins sur leurs plateformes. Une mesure qui avait fait se créer un mouvement féministe d'une grande ampleur baptisé #FreetheNiples littéralement "Libère le Téton".

Aujourd'hui, ce combat pousse certaines entreprises à s'interroger quant à la réelle utilité de cette mesure.

Après 10 ans de bannissement, les femmes sont sur le point de remporter la bataille !

Il y a quelques jours, le conseil d'administration de l'entreprise Meta s'est réuni, ils envisagent de revoir leur politique de censure à propos des photos de poitrines dénudées sur leurs plateformes. Il était temps ! Ils ont expliqué que dorénavant: "Meta doit définir des critères clairs, objectifs et respectueux des droits lorsqu’il s’agit de modérer la nudité afin que toutes les personnes soient traitées d’une manière conforme aux normes internationales des droits de l’homme." Le but étant de ne discriminer personne en fonction de son sexe ou de son genre.

Depuis 10 ans, un mouvement féministe qu'on appelle #Freethenipples mène le combat, toutes se battent pour qu'enfin on arrête de sexualiser un téton féminin. Rihanna ou encore Miley Cyrus ont d'ailleurs participé à l'explosion de ce mouvement. Si nous avons encore 60 jours à attendre pour qu'enfin le verdict soit rendu, nous sommes toutes d'accord pour dire que c'est déjà une belle avancée.

Jusqu'à présent, les photos de poitrines dénudées étaient interdites mais uniquement pour les femmes 

Effectivement, si nous nous intéressons de plus près à cette problématique, seules les femmes sont concernées par cette politique de censure. Il y a 10 ans, le conseil de surveillance de Meta a complètement interdit la publication de mères en train d'allaiter leur enfant et depuis toute femme qui envisagerait de poster une photo sur laquelle on pourrait deviner un téton voit son post presque immédiatement supprimé.

Mais étrangement, les hommes ne sont pas du tout concernés par cette régulation alors que, qu'on se le dise, eux-mêmes ont également une poitrine. Donc espérons que cette censure qui dure depuis bien trop longtemps soit enfin derrière nous.

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

Tags : poitrine, instagram, réseaux sociaux, société, Facebook, News Société