Ou quand un voyage scolaire tourne au drame ! Alors en classe découverte à l’île d’Aix, des enfants âgés de 6 et 7 ans ont été transférés d’urgence à l’hôpital à cause d’un simple jeu organisé sous un figuier. L’activité consistait, pour certains élèves, à presser des figues pour en extraire le jus, quand d’autres confectionnaient des assiettes avec des feuilles de figuier. Il faut croire que c’est pour eux que la partie a mal tourné.

"Tous souffraient du même mal : leurs mains et leurs avant-bras, rouges, enflés et recouverts de cloques, desquamaient. Les trois enfants les plus atteints avaient aussi du mal à plier les doigts", nous apprend le magazine Sud Ouest. Finalement, tous ont fini dans l’ambulance et brûlés au second degré. Difficile d’anticiper un tel scénario et, pourtant, ces enfants sont la preuve que les figuiers n’ont rien d’inoffensif.

Les brûlures proviendraient de la sève de figuier qui présente des risques importants au contact de rayons UV. Après des prises de sang expédiées directement au centre antipoison, les médecins ont diagnostiqué chez les enfants une "phytophotodermatose", réaction cutanée déclenchée par le mélange entre les rayons UV et certains végétaux.

Les Éclaireuses

 

 

 

Tags : News divertissement