Alors que TMC passait hier soir le premier opus de la saga littéraire écrite par E.L. James, Dakota Johnson s'est livrée sur le chaos qui régnait sur le plateau lors du tournage. Sorti en 2015, "Cinquante Nuances de Grey" est le film qui a popularisé les séries et les films érotiques. Tandis que les différents films n'ont pas fait l'unanimité, l'actrice Dakota Johnson a été révélée au grand public grâce à ce succès.

Pourtant, la jeune femme n'a pas vraiment bien vécu son rôle d'Anastasia Steele. Au début de sa carrière, Dakota était enfermée dans ce personnage de petite assistante sous emprise. Avec le temps, elle a réussi à prouver son talent et à sortir des sentiers battus. Dans les colonnes de Vanity Fair, l'actrice a donné quelques anecdotes sur le tournage de la saga. Attention, ce n'est pas très joli ! 

Une expérience particulière

Dans une interview pour le magazine Vanity Fair, Dakota Johnson s'est livrée à cœur ouvert sur son rôle : "Il y avait des parties du livre qui ne collaient pas avec le film, comme les monologues intérieurs, qui étaient très cucul. Ça ne marchait pas pour le dire à voix haute. C'était toujours une bataille. Toujours." 

À l’époque, Dakota est âgée de 23 ans. Elle est très jeune et doit tourner beaucoup de scènes de sexe. Dans l'entretien, Dakota revient sur cette première expérience cinématographique : "J'étais jeune, j'avais 23 ans. Donc c'était effrayant. Il y avait beaucoup de désagréments. Je n'avais pas encore eu la possibilité d'en parler sincèrement, car il faut promouvoir un film." 

En effet, les tournages n'étaient pas de tout repos pour l'équipe. L'auteur et les producteurs luttaient pour défendre leurs propres idées, quitte à y passer des heures. L'actrice ne regrette pas, mais parle de quelque chose de "psychotique". Elle rajoute : "Si j'avais su dans quoi je m'embarquais à l'époque, je pense que personne n'aurait accepté."

Une amitié sans faille avec Jamie Dorman

Malgré l'ambiance tendue du plateau de tournage, Dakota a créé un lien indéfectible avec son partenaire de jeu, Jamie Dorman. Elle explique : "Je sais que c'est bizarre, mais c'est comme un frère pour moi. Je l'aime tellement. Et on était vraiment là l'un pour l'autre. Il fallait qu'on se fasse confiance et qu'on se protège mutuellement."

Une amitié née au cœur du chaos, c'est beau, n'est-ce pas ?

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

Tags : film, News Divertissement, News