La malédiction Covid-19 frappe encore.

La seconde vague de l’épidémie s’accélère et les mesures barrières strictes pourraient se poursuivre jusqu’en 2021, ce qui impliquerait l’annulation des festivals maintenue pour l’été prochain.

Avis aux fêtards, retardez l’achat de vos billets, il y a de fortes chances que les festivals soient annulés. Un décret pourrait prochainement être promulgué afin de prolonger l’interdiction des concerts debout jusqu’à mars 2021, d’après le site "Les Jours". Une interdiction qui sera fatale pour les festivals. "Le rock et le métal ne peuvent pas se faire avec un public assis. Il nous reste neuf mois avant l’édition 2021 du Hellfest. […] Je garde espoir mais je crains le pire", a confié Ben Barbaud, le patron du plus gros évènement de métal extrême français, au Figaro.

Jusqu’à 2 milliards d’euros de perte pour le spectacle musical vivant, nous annonce Jean-Phillippe Thiellay, président du CNM (Centre National de la Musique). Avec entre 3000 à 6000 festivals chaque année en France, les pertes économiques seront dramatiques s’il faut annuler l’édition 2021 des festivals.

Mais il est difficile d’être optimistes à l’idée d’un retour à la normale quand on voit les nouveaux cas de contaminations quotidiens même avec l’instauration d’un couvre-feu. Le ministère de la Culture a doté le fonds estival de 5 millions supplémentaires, mais l’organisateur du Hellfest regrette la "lourdeur administrative" qui empêche les festivals de toucher les aides rapidement.

On espère que la pandémie mondiale prendra elle aussi des vacances ! Le retour des festivals pourrait attendre jusqu'à 2022, voire 2023 ...

Enjoy, 

Les Éclaireuses

 

 

 

Tags : News divertissement