Il n’y a rien de plus désagréable que de recevoir une « dick pic » lorsque l’on n’a rien demandé.

Pour les destinataires, l'agression virtuelle a des conséquences réelles et peut - réellement - traumatiser. Il était donc temps de trouver une alternative à ce calvaire qui, selon une étude, toucherait plus de 70% des femmes aujourd’hui.

L’application de rencontres Once a décidé, pour cette raison, de mettre en place une nouvelle fonctionnalité basée sur l’intelligence artificielle pour « protéger » ses utilisatrices contre les photos de pénis et d'autres images à caractère sexuel non consenties.

En effet, l'application utilise un algorithme qui détecte les photos de pénis de ces messieurs et les remplace illico presto par des photos d’adorables petits chatons, tout mignons.

Ces échanges de contenus ne sont toutefois pas interdits et si l’envie vous en dit, vous êtes libre de déverrouiller la fonction et de voir la photo originale. « Les utilisateurs peuvent choisir de désactiver cette nouvelle fonctionnalité. Notre intention n’est pas de limiter les échanges, mais simplement de protéger les utilisateurs au sein de notre application et, en même temps, de les sensibiliser sur la question du consentement », ajoute Clémentine Lalande, fondatrice et CEO de Once.

Une idée ingénieuse qui devrait soulager de nombreuses utilisatrices.

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

 

Tags : News divertissement