Et que la fête continue ! 

Après l’Electroland à Disneyland et l’Electrochoc à Versailles, c’est au tour de l’Institut du Monde Arabe d’accueillir la musique électronique dans ses lieux pour briller de mille feux toute la nuit. Et pour l’occasion, c’est la trap marocaine qui sera à l’honneur ! 

Si les festivals arrivent en masse ces derniers temps (et ce, pour notre grand plaisir), il faut tout de même admettre que ce musée était un lieu plutôt inattendu pour faire la fête comme en boîte de nuit. Cette belle soirée est une initiative de l’Arabic Sound System en collaboration avec Naar, un collectif qui travaille en partenariat avec des artistes arabes qui peinent à faire entendre leur voix dans les pays occidentaux. Un festival qui promet d’être enrichissant et totalement délirant !

Grâce à cet évènement, on va pouvoir découvrir de nouveaux talents, mais on aura également l’honneur d’assister aux prestations de trois grands artistes de ce genre : le célèbre Ikaz Boi, le producteur de Joke, Hamza et bien d’autres. Le grand King Doudou, qui a travaillé avec PNL ainsi que Diplo. Et last but not least, Issam, un artiste qui a déjà fait ses preuves dans son pays et qui n’attend plus que de conquérir le reste du monde. 

Dépêchez-vous pour réserver vos places (vous pouvez les shopper ici) pour le vendredi 6 avril, les prix varient entre 11 € et 15 € !

Il vous reste encore un peu de temps pour perfectionner votre déhanché…

Enjoy,

Les Éclaireuses 

 

-