Demandez le journal ! 

Tout le gratin du monde entier invité, une future princesse qui tente de s'échapper et un mariage princier teinté de scandales discrets et marqué par les pleurs et le sourire crispé de la mariée.

Demandez le journal du mois de 2 juillet 2011. 

C’était un scandale qui n'a de cesse de délecter la presse, qui se fait une joie de spéculer sur les secrets qui entoure cette famille royale qui fascine et qui, selon les tabloïds, cache de nombreux secrets.

Un mariage qui se doit heureux et qui marquera les esprits par le désespoir que l'on semble voir dans le regard de celle qui se marie. Sans doute parce que le prince qu'elle épouse n'est pas celui qu'elle croit. Liaisons à répétition, enfants illégitimes mais reconnus, Charlène Wittstock ne savait sans doute pas dans quoi elle s'embarquait en acceptant de quitter les couloirs de nage pour se marier avec le prince souverain de la Principauté de Monaco.

Mais si leur union fait parler, la mystérieuse disparition de Charlène de Monaco attire tous les regards.

Mais que s’est-il réellement passé ? Pour le savoir, rendez-vous en page 126 ou attendez encore quelques instants pour le lire.

Elle était une nageuse à succès, lui, le prince souverain de Monaco. Ils se rencontrent en 2000 lors d'un tournoi de natation de Monaco et commencent à s'afficher publiquement ensemble en 2006. Puis vient le mariage, l'arrivée des enfants, les obligations qui viennent lorsqu'on fait partie d'une famille royale et les absences à répétition de Charlène, un relooking, des problèmes de santé, sans oublier des rumeurs d'infidélité et si le couple assure que tout va bien, la presse semble dire le contraire.

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

Le Prince Albert de Monaco, un prince à la réputation de playboy qui lui colle à la peau

-

On ne connaîtra sans doute jamais les prémices de la relation entre Albert II et Charlène Wittstock. Si les deux se rencontrent lors d'un tournoi de natation à Monaco en 2000, ils n'officialiseront leur relation que 6 ans plus tard. On raconte que ceux qui formeront un couple royal dès 2011 se fréquentent et entretiennent un amour qu'ils gardent secret, jusqu'en 2006, où ils affichent au grand jour leur conte de fées.

Pourtant, derrière cette histoire que l'on pourrait presque juger "digne d'un Disney", la réalité ne fait pas rêver. Car le Prince Albert a une réputation loin de celle d'un prince charmant. Depuis les années 90, il est scruté par la presse internationale, ses ébats et aventures avec de grands noms comme Brooke Shields, Naomie Campbell ou encore Claudia Schiffer font la une des journaux. Très vite, celui qui régnera sur la Principauté de Monaco obtiendra le statut de playboy, une réputation qui lui collera à la peau et dont il aura du mal à se détacher.

Alors qu'ils débutent leur relation, le Prince Albert doit reconnaître deux enfants illégitimes, nées de brèves liaisons passées. En 2005, il reconnaît son premier enfant, Alexandre Grimaldi-Coste, fils d'une hôtesse de l'air d'Air France nommée Nicole Coste et né en avril 2003 à Paris. Un an plus tard, on apprend qu'il est aussi le père d'une fille, Jazmin Grace Grimaldi, née en 1992, après une courte romance avec l'agente immobilière Tamara Rotolo lors d'un été sur la Côte d’Azur. Et si ces enfants illégitimes sont un coup dur pour Charlène qui débute alors sa relation avec le prince, elle n'est pas au bout de ses peines. Car en 2021, on apprenait qu'un troisième enfant serait celui du Prince Albert. Une Brésilienne affirmait avoir eu une fille, désormais âgée de 15 ans, après une liaison avec le prince et demandait que ce dernier face à un test de paternité pour le prouver. Alors que son époux se battait contre ces nouvelles allégations devant la justice, Charlène, elle, décidait d'afficher un nouveau look, un crâne à demi rasé, jugé "peu royal", mais qui semblait être une libération pour la princesse.

Les rumeurs de tentative de fuite

-

En 2008, Charlène Wittstock, alors nageuse professionnelle, met un terme à sa carrière. Elle troque alors maillot de bain pour des tailleurs, et couloir de nage pour des apparitions officielles avec celui qui deviendra son mari. Mais malgré sa bonne volonté, on raconte que Charlène ne s'adapte pas à la vie monégasque. La ville où elle a grandi lui manque, elle est jugée trop discrète et elle n'apprendra jamais le français, pourtant langue officielle de la Principauté de Monaco.

Le 23 juin 2010, les fiançailles tant attendues sont annoncées, et un an plus tard, le couple se dira oui, lors d'un mariage royal digne de ce nom, réparti sur trois jours, aux côtés du gratin du monde entier. Pourtant, ce jour si fabuleux, ce sont les larmes de la Princesse Charlène qui marquent les esprits. Des larmes que la presse ne voit pas comme des larmes de joie.

Sans doute car Le Journal du Dimanche assure que le mariage de Charlène et du Prince Albert est en fait un mariage arrangé et que la princesse aurait tenté de s'enfuir déjà trois fois pour s'échapper de ce mariage qu'on lui imposerait. On raconte alors qu'elle avait tenté de fuir lorsqu'en mai 2011, elle s'était envolée pour Paris pour les essayages de sa robe de mariée. Elle aurait alors cherché refuge dans l'ambassade sud-africaine. Le même journal raconte que la Princesse Charlène a tenté de rejoindre son Afrique du Sud natale et a tenté de s'enfuir lors du Grand Prix de Formule 1 de Monaco peu de temps après. Après cette deuxième tentative, le palais princier lui aurait retiré son passeport afin d'éviter qu'elle ne prenne l'avion à l'aéroport de Nice.

 

Le mariage d'Albert II et Charlène Wittstock, un mariage qui fait parler

-

Le jour de leur mariage, la tension semble avoir envahi Charlène qui s'apprête à dire oui. Les médias ne voient que son sourire crispé, puis ce moment où une larme s'échappe de son regard et glisse le long de sa joue, alors qu'elle dépose son bouquet sur l'autel de Sainte Dévote. Mais cette dernière attribut ses larmes aux tensions qui se sont accumulées, ce stress qui a découlé des rumeurs de fuite, des rumeurs qu'elle jugera de vulgaires ragots.

Pourtant, si elle nie ses tentatives d'échapper à son mariage lors d'une interview avec le Times, ses absences répétées dès lors qu'elle est devenue une altesse semblent montrer le contraire.

Les années qui suivent leur mariage ne seront pas toujours toutes roses. Malgré l'arrivée de jumeaux, Jacques et Gabriella, le couple doit faire face à de nombreuses rumeurs d'infidélité. L'annonce d'un potentiel troisième enfant illégitime au début de l'épidémie du COVID-19 semble avoir été la goutte de trop. En mai 2021, elle s'envole pour l'Afrique du Sud pour participer à une lutte contre le braconnage. Mais si ce retour aux sources qu'elle attendait tant ne devait durer que quelques semaines, il finit par durer et se transformera en calvaire de 6 mois pour la princesse.

-

Après une grave infection de la sphère ORL, Charlène de Monaco ne peut pas voyager, elle subit plusieurs opérations chirurgicales et son état de santé inquiète. Car lors de ses rares apparitions sur les réseaux sociaux, la princesse semble amaigrie, fatiguée, triste. Elle souffre de l'éloignement de ses enfants, alors âgés de 7 ans. Mais au fil des mois, la presse se demande quelles sont les raisons de cette longue absence ? Charlène se serait-elle exilée ? Aurait-elle finalement réussi à s'échapper ? Et lorsqu'elle manque son anniversaire de mariage, le 2 juillet 2021, les rumeurs vont bon train. La presse parle d'une séparation du couple princier, on raconte qu'elle n'a jamais aimé son époux et que Charlène est profondément malheureuse depuis des années. Dans le Daily Beast, un proche de la princesse raconte que lors d'un déjeuner avec le couple royal, la princesse n'aurait cessé de pleurer, ignorée par son mari.

Mais Charlène de Monaco fait taire les rumeurs lorsqu'en novembre 2021, elle quitte l'Afrique du Sud pour retrouver sa famille et rentre enfin à Monaco. Des retrouvailles de courte durée puisque la princesse disparaît une nouvelle fois...

 

Malade et problèmes de santé : les absences de la princesse Charlène de Monaco expliquées

-

Sa nouvelle disparition sera plus mystérieuse que la première. La princesse affaiblie souffre d'insomnie et de perte d'appétit. On lui diagnostique une dépression qu'elle part soigner dans une clinique privée en Suisse, loin de Monaco. Son intense fatigue psychophysique serait due à son retour d'Afrique du Sud.

Si la presse remet en cause le mariage de la princesse Charlène et de son époux, le Prince Albert II assure qu'il n'y a aucun problème entre lui et sa femme. Il déclare : "Je vais sûrement devoir le répéter plusieurs fois mais ça n'a rien à voir avec notre relation. Ce ne sont pas des problèmes liés à notre relation, pas à une relation entre un mari et sa femme. C'est d'une autre nature."

Pourtant, la presse continue de raconter que le couple princier n'est pas épanoui, sans doute le fruit d'une malédiction qui continue de s'abattre sur la famille Grrimaldi, une légende urbaine qui raconte qu'aucun membre de la famille Grimaldi ne sera heureux en mariage.

Aujourd'hui : les dernières nouvelles de Charlène de Monaco, que devient-elle ? Comment va-t-elle ? Que fait-elle ? Où se trouve-t-elle ?

En mars 2022, Charlène de Monaco était enfin de retour au sein de la Principauté de Monaco après plusieurs mois en Suisse et semblait avoir repris ses devoirs de princesse aux côtés de son époux. Cependant, on raconte que l'état de l'ex-nageuse est particulièrement inquiétant, malgré son retour auprès des siens. Elle continue de suivre une thérapie.

Interrogé sur les problèmes de santé de Charlène de Monaco, Stéphane Bern, proche de la famille Grimaldi, avait déclaré : "Charlène a eu une année très difficile avec de nombreux problèmes de santé. Comme beaucoup de gens qui ont subi un tel traumatisme, elle a besoin de repos. Je suis en contact assez régulièrement avec le Prince souverain. Il l'aime profondément et s'occupe très bien de ses enfants".

 

 

 

Tags : people, News People