Novembre, c'est le mois du cocooning, le mois où la pluie est si présente que l'on préfère passer nos week-ends enfermées avec pour seule compagnie nos e-shops préférés...

Après tout, il n'y a rien de plus réconfortant que de faire son shopping en ligne, ajouter mille et une pièces dans son panier, le valider puis attendre toutes excitées que notre joli colis soit livré, avant de le découvrir, attendant sagement d'être déballé. 

On ne sait comment vous décrire ce sentiment inégalable lorsque l'on ouvre délicatement notre carton ou joli sachet pour y voir des pièces soigneusement emballées. 

Mais voilà, notre activité shopping en ligne du dimanche après-midi risque d'être sérieusement mise en danger !

Les maires veulent en effet imposer une taxe de 1 euro sur tous les colis livrés à domicile. 

Déposée au projet de loi des Finances, cette nouvelle taxe a pour but d'alléger les charges des magasins, souffrant de la concurrence du commerce en ligne. 

Seules les livraisons effectuées en magasins ou en points relais seront exonérées de cette taxe car elles apportent des revenus supplémentaires aux commerçants. 

Cette taxe sera appliquée à chaque commande passée et donc reversée à vos e-shops préférés qui devront eux-mêmes la reverser à l'État, qui en fera bénéficier les collectivités. 

En bref, ça ne va pas arranger nos petites emplettes !

On est tout aussi choquées que si l'on venait d'apprendre que le manteau sur lequel on louchait depuis des semaines était désormais en rupture de stock...

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par ASOS (@asos) le