Balance ton quoi...

Un jour peut-être ça changera. 

Vous vous souvenez du mouvement #MeToo ? Ce hashtag, créé par l'actrice Alyssa Milano pendant l'affaire Weinstein, avait lancé le débat autour des actes de harcèlement et d'agression sexuels. 

Le mouvement a été lancé et il est désormais impossible de l'arrêter, car il est bien trop important pour l'oublier.

Dans le dernier épisode de son podcast Sorry Not Sorry et à l'occasion de l'anniversaire du mouvement #MeToo, l'actrice et activiste a réuni des témoignages de personnes dont la vie a complètement changé avec l'arrivée de ce hashtag. 

Et si Alyssa Milano n'est jamais restée silencieuse à ce sujet, il y a toujours une histoire qu'elle n'avait jamais racontée. C'est dans les dernières minutes de cet épisode que l'actrice a décidé de se confier sur ce viol qu'elle a subi alors que les caméras tournaient... 

C'était en 1993, l'actrice venait de tourner la page sur la série qui l'avait fait connaître "Madame Est Servie", elle jouait alors dans un film dont elle ne citera pas le nom et devait tourner une scène d'amour avec un homme de 17 ans son aîné, dont elle ne révélera pas l'identité.

Elle raconte, la voix brisée : "Cet homme n'était pas un professionnel, il a profité d'un moment de vulnérabilité et de visibilité évidente pour mettre sa main sous mes sous-vêtements et essayer de mettre ses doigts en moi. Il m'a violée, en plein tournage, alors que les caméras tournaient."

Alyssa Milano n'a jamais porté plainte contre cet acteur qu'elle appelle "prédateur", époux et père de famille, toujours actif dans l'industrie du cinéma. Elle raconte ensuite son désarroi lorsque le réalisateur, ne sachant pas comment réagir, lui a demandé si elle voulait qu'il appelle la police. 

Elle s'est sentie piégée et c'est sous une pression si forte qu'elle a refusé et a repris le tournage d'une scène qui a duré 6 heures, avec l'homme qui venait de la violer. 

Cette histoire l'a marquée à jamais. Aujourd'hui encore, l'actrice ressent un état d'anxiété et de panique lorsqu'elle arrive sur un tournage. 

C'est un épisode poignant et révoltant qui nous rappelle à quel point chaque personne ne devrait pas être critiquée, humiliée ou victimisée pour raconter la vérité. 

Les Éclaireuses

 

 -