D’après une étude effectuée par l’Université d’Innsbruck en Autriche sur 1000 participants, les amateurs des aliments amers seraient plus sujets à avoir des tendances psychotiques.

Les 1000 personnes interrogées devaient classer par ordre de préférence un même nombre de boissons et d’aliments salés, sucrés, amers et acides. Le tout suivi de plusieurs tests de personnalité via des questions particulièrement poussées sur leurs goûts pour la persécution par exemple.

Et le couperet est tombé. Le groupe de personnes aux goûts prononcés pour le café noir, le gin, les radis ou encore le chou ou les endives, bref les aliments amers, présenterait davantage de signes de narcissisme, psychopathie et même de machiavélisme.

Alors, toujours aussi fan du G & T ?

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

-

 

Retrouvez le meilleur de la mode dans votre boite mail

-

 

rejoignez la communauté Facebook des éclaireuses

-