Au-delà de la perte de poids, il est souvent difficile de discerner les bienfaits d’un régime restrictif. Certaines études prouvent que les régimes à base de plantes sont bénéfiques pour le bon fonctionnement de votre organisme et de votre cerveau. Mais, récemment, c’est une recherche suédoise qui nous en apprend plus sur le régime à base d’aliments « anti-inflammatoires ».
Cette étude, effectuée sur un panel de 68 000 Suédois et Suédoises tous âgés entre 45 et 83 ans, révèle que ceux dont l’alimentation se compose essentiellement de fruits, légumes, café, graines complètes, fromages maigres, huiles végétales (olive, tournesol), fruits à coques, chocolat noir et une petite quantité de vin rouge auraient 18 % moins de risques de mourir prématurément !
Les participants et adeptes du régime « anti-inflammatoire » auraient 20 % de risques en moins de mourir d’une crise cardiaque, et 13 % de risques en moins de mourir d’un cancer.
Pourquoi ? Les inflammations multiples seraient la cause de bon nombre de maladies graves. En les réduisant via notre alimentation, nous aurions le pouvoir de prévenir tous ces dégâts sur du long terme.
Même une adhésion partielle à ce mode de vie serait bénéfique. Ça vaut le coup de continuer à manger du chocolat (noir !).

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

Source : iStock