Si le squat fait partie des exercices au poids du corps de référence que l’on adore insérer dans nos entraînements endiablés, il est malheureusement trop souvent mal effectué

Un squat mal réalisé ne pourra pas vous donner les résultats escomptés, pire encore, il risquera de vous blesser et c’est absolument tout ce que l’on souhaite éviter !

Alors, pour être certaine que ce mouvement ne nuise pas à votre santé et assurer son efficacité, il y a certaines erreurs dont il vaut mieux se protéger.

Voici les 5 erreurs les plus fréquentes à ne pas commettre et les solutions pour les contourner.

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

1. Erreur n°1 : Commencer par plier les genoux

La première erreur à éviter lorsque l’on réalise un squat est de commencer par plier les genoux au lieu de se servir des muscles fessiers pour descendre. En pliant les genoux, on leur impose une pression très mauvaise pour les articulations. À la place, dirigez votre fessier vers l’arrière pendant votre descente et placez tout votre poids sur vos talons.

 

2. Erreur n°2 : Rentrer les genoux

De manière assez automatique, plus on descend, plus les genoux ont tendance à rentrer vers l’intérieur, ce qui n’est pas bon du tout pour eux. Pour éviter cela, essayez de tourner vos genoux légèrement vers l’extérieur et assurez-vous que la rotule de votre genou se dirige dans la même direction que vos orteils.

 

3. Erreur n°3 : Voûter le dos

C’est ce qui se passe souvent quand on ne se concentre pas pleinement sur le mouvement : notre dos a tendance à se voûter et on risque alors de se blesser. Pour s’assurer de garder un dos bien droit et contracté, il est conseillé de regarder droit devant vous, d’ouvrir votre poitrine en relâchant les épaules et de placer vos bras droits devant, de manière parallèle au sol.

Retrouvez le meilleur de la mode dans votre boite mail

4. Erreur n°4 : Lever les talons

Ils devraient pourtant être l’appui de base pour monter et descendre lors d’un squat. Si ce n’est pas le cas et qu’ils se lèvent, c’est que vous n’activez pas les bons muscles et que vous risquez de trop forcer sur les genoux. Pour empêcher à vos talons de se lever, pensez bien à pousser sur eux pour descendre et vous relever.

 

5. Erreur n°5 : Ne pas descendre assez bas

Si vous avez l’impression qu’un squat est trop « facile », c’est sûrement que vous ne descendez pas assez bas. Cela réduit l’efficacité de l’exercice, car l’amplitude du mouvement est alors limitée. Dans l’idéal, vos hanches devraient descendre plus bas que vos genoux, comme si vous essayiez de toucher le sol avec vos fesses.