On sait (enfin) pourquoi près de 57% des femmes simulent l'orgasme pendant l'amour

Juliette Gour 04 avril 2022

Une enquête répond à la houleuse question de la simulation au lit. Près de 57% des femmes semblent déjà avoir simulé un orgasme au lit et on sait maintenant pourquoi une si grande majorité de femmes s'adonnent à cette technique un poil sournoise.

Chacun ses usages et ses techniques dans l'intimité de la chambre à coucher. Si depuis quelques années, les langues se délient et la question de la sexualité des femmes est de plus en plus abordée, il y a quelques chiffres qui font encore tiquer. Selon une enquête IFOP pour Femme Actuelle sortie en mars 2021, près de 57% des femmes auraient déjà simulé un orgasme pendant l'amour et 10% d'entre elles avouent le faire régulièrement.

Il semblerait d'ailleurs que les femmes soient plus enclines à simuler le plaisir au lit lors des premières semaines d'une relation naissante (26% des sondées). 8% des femmes interrogées admettent le faire depuis de longues années avec leur partenaire.

Si cette habitude n'est donc pas rare, il y a tout de même des raisons qui expliquent pourquoi les femmes finissent par simuler leur plaisir au lit. 

Une question d'ego masculin

Il fallait s'en douter, ce n'est ni plus ni moins qu'une façon un peu sournoise de ne pas blesser l’ego des hommes. 37% des femmes estiment que surjouer leur plaisir permet de rendre l'homme fier de lui. Une autre raison, moins glamour, est d'utiliser la simulation pour abréger la durée des rapports sexuels. 32% des femmes admettent utiliser cette technique pour en finir plus rapidement. Et, dernière raison : pour 31% des femmes, simuler permet de ne pas heurter la sensibilité de leur compagnon.

L'ensemble des mécanismes de simulations sont donc utilisés pour booster la confiance du partenaire masculin et, surtout, pour ne pas blesser son ego. La société, aussi progressiste qu'elle soit, est toujours dominée par des dogmes issus du patriarcat qui sous-entendent qu'un homme n'est un homme que s'il est capable de faire jouir, fort, sa partenaire.

Cette façon de fonctionner sous-entend un certain altruisme des femmes dans l'intimité : elles font en sorte de faire passer leur plaisir après la confiance de leur partenaire. Seuls 28% des femmes admettent faire passer leur plaisir en premier. Ainsi, pour la majorité, c'est le plaisir de l'homme qui domine, car, dans notre société, les relations hétérosexuelles sont toujours perçues comme un moyen d'assouvir un 'besoin masculin'.

 

 

Mettre le plaisir des femmes au même niveau que celui des hommes

Souvent, les chemins du plaisir se font en solitaire pour les femmes. 75% des femmes atteignent l'orgasme en se masturbant et 87% des femmes admettent avoir déjà eu du mal à atteindre l'apothéose pendant une partie de jambes en l'air avec leur compagnon. Il y a donc un réel déséquilibre du plaisir, ce qui est paradoxal lorsque l'on sait à quel point l'orgasme féminin est un sujet central dans la société depuis plusieurs années. 

Heureusement, il y a de la lumière au bout du tunnel : 76% des femmes parlent librement de leurs envies en matière de sexualité avec leur partenaire. C'est un très bon point, car on sait à quel point la communication est nécessaire au quotidien pour améliorer les situations de la vie de tous les jours. À force de discussion, il est tout à fait possible que la priorisation des désirs s'équilibre et que, d'ici quelques années, on ne pense plus (à 55%) que les hommes ont des besoins sexuels plus importants que les femmes.

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

 

 

Tags : sexe, couple, être sexy

Vous aimerez aussi

Top de Sexo

Sur le même sujet

De la même auteure

Prête à être
éclairée ?

Recevez la dose d'inspiration
qui change la donne !