Si, initialement, Instagram était un réseau social de partage de photos, en quelques années, il est devenu le support d'expression et de déculpabilisation. Féminisme, tolérance, droit des LGBTQ+ ou sexualité, on ose parler de tout sur Insta et à n'importe quelle heure du jour et de la nuit. Des comptes comme @jemenbatsleclito ou @tasjoui ont, petit à petit, instauré une dynamique qui prône la déculpabilisation et la levée des nombreux tabous qui gravitent encore autour de la sexualité (et surtout de la sexualité féminine).

Petit à petit, les femmes derrière ces comptes ont créé un dialogue privilégié entre elles et leur communauté. Elles sont devenues les confidentes, les amies de l'ombre, celles qui ont toujours la bonne réponse et le mot juste. Même si l'impact qu'elles ont eu, de façon directe ou indirecte, sur la jeune génération est difficilement quantifiable, un tour sur le nombre d'abonnés permet de comprendre que ces comptes ont une vraie influence et une vraie crédibilité aux yeux des internautes.

Ce sont ces comptes qui, aujourd'hui, informent ou font découvrir de nombreux aspects de la sexualité, restés trop longtemps sous silence. C'est en cela que l'on peut, sans souci, considérer qu'Instagram est réellement devenu un outil d'informations pour toutes les questions autour de la sexualité. Et ça, la jeune génération l'a bien compris. 

Enjoy,

Les Éclaireuses

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par T’as joui? (@tasjoui)

 

Instagram, un outil de parole libéré dont on avait cruellement besoin

Si, pendant longtemps, les règles en matière de sexualité étaient dictées par la religion ou par l'État (le mythe de l'instinct maternel, c'est de la politique plus que de la science), les réseaux sociaux, mais surtout Instagram et, depuis quelques mois, Tiktok, ont permis de donner la parole aux peuples. Ceux qui en avaient marre de vivre dans le carcan ultra-étriqué de l'éducation sexuelle version éducation nationale ont pris le lead pour devenir inspirateurs d'idées nouvelles, loin des dogmes ancestraux et autres tabous hors d'âge.

Au détour d'une photo, on parle de plaisir, de petites galères et de jouissance. Une forme de discours qui a longtemps manqué dans l'espace médiatique public et privé. Les questions autour de la sexualité ont toujours été tabou, mais depuis que ces comptes Instagram ont amorcé le mécanisme de parole, tous ces sujets ont connu une libération notable. Il n'est pas rare, aujourd'hui, de trouver une jeune fille qui connaît parfaitement son corps et les mécanismes qui s'y cachent. 

Ces comptes ont donné les clés de la connaissance intime, celle que l'on se chuchotait entre copines et qu'on n’évoquait jamais devant les adultes. Instagram a créé un relais supplémentaire dans l'apprentissage de la sexualité et ce relais était nécessaire.

Un mouvement insufflé par #MeToo

On ne peut nier l'impact qu'a eu le mouvement #MeToo (ou #BalanceTonPorc) sur la société. En 2017, des milliers de voix féminines se sont fait entendre sur les réseaux, mettant en lumière et à la vue de tous, ce que c'était d'être une femme dans le monde du travail ou simplement dans le quotidien. Tout ce mouvement a permis de montrer la sexualisation à outrance des femmes. Indirectement, ce mouvement a ouvert la voie à tous les débats autour du sexe décomplexé et de la question du plaisir féminin. On parlait enfin, haut et fort de consentement, de plaisir et de clitoris. De victimes, les femmes sont devenues Amazones. C'est peut-être le point le plus positif de ces témoignages atroces, ils ont ouvert une brèche sur la réalité, permis aux femmes de s'exprimer et, depuis, elles n'ont pas arrêté de crier pour se faire entendre. 

 

 

Une jeune génération plus décomplexée et informée

L'aspect positif derrière tous ces comptes, de @jouissance.club en passant par @gangduclito, c'est qu'ils répondent aux questions que l'on n’a jamais osé se poser. Si la génération d'avant avait les dossiers sexo sur papier glacé de Glamour ou Cosmo, les jeunes gens d'aujourd'hui ont des stories interactives, des posts qui prônent la tolérance et l'acceptation ou encore des "vidéos tutos" sur la sexualité. Le tout est dit avec un discours adapté au public, qui rend les choses plus vivantes et abordables que la froide intervention de l'infirmière scolaire qui expliquait comment mettre un préservatif masculin sur un godemiché de mauvaise facture. 

Les femmes derrière ces comptes sont devenues les grandes sœurs de toute une génération, beaucoup plus curieuse mais, surtout, beaucoup plus éveillée sur les questions de consentement ou même de fonctionnement du mécanisme du plaisir. La parole se libérant, aujourd'hui, on est presque plus gênées de parler des menstruations en public ou de partager un post qui vante les mérites du dernier vibromasseur à la mode.

Ces comptes ont indéniablement ouvert le chemin d'une parole plus libérée et d'une sexualité moins complexée. On pourrait, et à juste titre, presque considérer que ces comptes sont d'utilité publique tant ils ont permis à bon nombre de personnes de se redécouvrir et de s'accepter.

 

Des comptes Instagram qui sont devenus des outils de prévention

L'autre aspect notable de ces comptes Instagram qui décomplexent, c'est l'aspect préventif qu'ils peuvent avoir sur de nombreux sujets. Des violences sexuelles en passant par l’endométriose ou encore le sexisme normé, chacun des posts est une opportunité supplémentaire pour, indirectement, venir en aide aux personnes qui en ont besoin. 

En abordant des sujets comme le vaginisme, le sexe anal ou encore les mouvements pas vraiment glamour pendant l'amour, ces femmes ont permis de casser le solide plafond de verre qui planait au-dessus de ces nombreux sujets. Si pour certains, elles ont vulgarisé à outrance la sexualité, pour d'autres, elles l'ont libérée. Si aujourd'hui, de jeunes filles ont complètement conscience de leur anatomie sexuelle ou même de l'existence de leur clitoris, c'est grâce à ces comptes. Elles, les femmes derrière ces comptes Instagram ont tordu le cou à l'obscurantisme latent qu'il y avait autour de la sexualité des femmes. Et ça, c'est déjà un grand pas en avant.

 

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Jemenbatsleclito ® (@jemenbatsleclito)

 

 

 

Tags : instagram, sexe, société