"Anna, on ne dort pas en cours"

Vous la reconnaissez cette phrase entendue tant de fois pendant vos années lycée ?

Elle est de retour et vous suit désormais jusqu'à votre lieu de travail !

Même si la question de la sieste au travail reste encore aujourd'hui un sujet tabou, sept professionnels de la santé recommandent la mise en place d'une salle dédiée à la sieste (oui, comme en maternelle, le rêve quoi !). 

C'est dans un rapport intitulé "Retrouver le sommeil, une affaire publique !", que ces derniers ont dévoilé leur projet : le laboratoire d'idées Terra Nova est favorable à la création de cette pièce et il nous explique pourquoi : 

-   Suite à une enquête menée par l'INPES, ce sont près de 45% des Français interrogés qui se sont plaints de ne pas dormir assez. De ce fait, au travail, plus de 20% d'entre eux admettent s'assoupir au travail. 

-    La création d'un créneau horaire dédié à la récupération du sommeil des employés semble donc bénéfique. En effet, le manque de sommeil causerait une baisse d'efficacité et de productivité au travail (ce n'est pas pour en réjouir le patron...). 

Ce projet dont l'aménagement n'a pas encore été débattu est contrebalancé avec l'idée "d'envisager une courte période dite 'd'activité calme', par exemple en début d’après-midi (pas de lumière excessive, pas d'exclamations sonores)", si la mise en place de ce dernier n'était pas possible sur le long terme. 

Le manque de sommeil pose également des interrogations sur les risques à venir sur la santé : augmentation du risque de diabète, du risque d'obésité, augmentation de la tension artérielle, réduction de l'activité physique, augmentation du risque du cancer du sein…

Il s'agit donc ici d'une donnée à prendre en compte avant de sortir en boîte, c'est ce que nous confirme le Docteur Jean-Pierre Giordanella à l'OBS qui a expliqué que "'Bien dormir' devrait être un message de santé publique au même titre que 'Bien manger'".

Enjoy, 

Les Éclaireuses

-