3 attitudes à adopter pour atteindre ses objectifs et garder la motivation

Marie Ordioni 30 mai 2024

Aussi haute la barre de nos objectifs soit-elle placée et qu'importe le temps que cela prendra, on est capables de l'atteindre... À condition de mettre toutes les chances de notre côté.

Pour arriver à nos fins, on a tendance à être très sévères avec nous-mêmes… Trop. On se fixe de très hauts objectifs personnels comme professionnels, et on est prêtes à tout pour les atteindre. Quitte à y laisser notre santé. On fonce, têtes baissées. Parfois, ça fonctionne. Et d’autres fois, cela nous mène tout droit dans un mur.

En grandes éternelles insatisfaites, on veut toujours mieux faire. Alors on agit sans forcément réfléchir, et on en perd nos moyens. On est spontanées. Et même si cela fait partie de nos qualités, dans certaines situations, cela peut très vite se transformer en défaut. Beaucoup trop impulsives, on ne prend pas souvent le temps d’analyser avant de nous lancer. Le fait de tomber fait, certes, quoi qu’il en soit partie de notre évolution. Mais disons qu’on aurait tout de même pu éviter quelques chutes dans notre parcours si on avait agit de manière plus... Consciencieuse.

Et si on reprenait tout depuis le début ? La performance est la clé. Mais pour être performantes, il faut être préparées. Cela nécessite bien plus de temps qu’on ne le pense et qu’on ne lui accorde. Au-delà du résultat, la réussite est un ensemble de rituels mis en place pour se lancer dans les meilleures conditions possibles. Après tout, il n’y a pas de grande sportive sans entraînement…

Voici nos 3 propositions d’attitudes à adopter au quotidien pour réussir dans la vie. Évidemment, celles-ci s’ajustent et d’adaptent en fonction de nos objectifs.

Croquer les matins à pleines dents

On ne le répétera jamais assez : le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt. Pas trop non plus, parce que notre corps à besoin d’au moins 6 à 8 heures de sommeil par nuit. Mais un petit peu, quand même. Disons 1h avant de partir au travail, sans compter la préparation. Le temps de se réveiller, prendre son petit-déjeuner et s’octroyer un moment pour soi.

En fonction de nos envies et besoins, les activités pratiquées durant cette précieuse heure peuvent varier. Si l’on souhaite atteindre un certain niveau en sport, par exemple, on va veiller à manger des protéines. Peut-être se livrer à quelques minutes d’entrainement. S’il s’agit d’une ambition professionnelle, on peut se documenter. Et si notre souhait est tout simplement de recentrer sur nous-même, notre routine matinale va davantage tourner autour de nos hobbies (lire, écouter de la musique, dessiner…), et de tout ce qui peut nous aider à nous sentir en paix (la méditation, le yoga, la marche…). Les menus divergent, mais la finalité est la même : on met notre temps à notre profit. On commence notre journée avant même de commencer notre journée. Rien de mieux pour la démarrer du bon pied…

Le monde est à nous

Avoir un but, c’est aussi vouloir sortir de sa zone de confort. Des sentiers battus. Se faire violence. Avoir envie d’aller plus loin. De s’ouvrir l’esprit. D’apprendre. Et même si au départ, certains objectifs peuvent nous paraître irréalisables, d’une manière ou d’une autre et qu’importe le temps que cela prendra, nous sommes en capacité de les atteindre.

Le monde est à nous. Il suffit simplement de savoir comment se l’approprier. Adopter une méthodologie adaptée à nos aspirations, facilités et difficultés. Entrainements, exercices, livres, coach, professeur… À nous de nous tourner vers ce à quoi nous sommes sensibles. Et surtout, ne soyons pas trop exigeantes avec nous-même : laissons-nous plusieurs chances d’y arriver. De tomber. De réessayer. En gardant toujours à l’esprit que rien n’est hors de notre portée. Positiver.

Du temps pour soi

Surtout. Comme nous le disions plus haut, la réussite est le résultat de diverses habitudes adoptées pour atteindre un but précis. L’apprentissage et l’entraînement occupent, certes, une place importante dans cette routine. Mais il ne sont rien sans repos. Sans des pauses. Des moments durant lesquels on peut souffler, reprendre des forces et se changer les idées.

Durant ces parenthèses, plus rien n’existe hormis notre bien-être. On peut sortir prendre l’air, boire un verre, aller au cinéma, s’offrir un massage, jouer d’un instrument… L’essentiel étant de se déconnecter un instant. Prendre du temps pour soi. Pour faire le point, aussi. Regarder où on était hier, et constater jusqu’où on est arrivées aujourd’hui. Dire "MERCI".

Retrouvez tous nos articles dans notre rubrique Psycho

 

Tags : santé, psychologie, Travail, routine bien-être, Santé Mentale

Marie Ordioni
Rédactrice

Vous aimerez aussi

Top de Psycho

Sur le même sujet

De la même auteure

Prête à être
éclairée ?

Recevez la dose d'inspiration
qui change la donne !