Gourmande.

C'est probablement le mot qui vous décrit le mieux et que vos proches utilisent pour vous taquiner. En cause ? Votre attirance évidente pour tout ce qui est sucré. 

Pâtisseries, bonbons et chocolats sont vos petits favoris. D'ailleurs si ça ne tenait qu'à vous, vous vous contenteriez de vous nourrir uniquement que de ça.

Seulement voilà, l'été approchant, vous avez décidé de vous reprendre en main. Finis les paquets de gâteaux qui s'entassent dans votre cuisine, fini le petit goûter sucré à 16h30 au boulot, finis les sodas... Bref, fini le sucre ! 

Vous êtes dé-ter !

Mais après quelques jours passés sans céder, vous vous sentez bizarre, vide, déprimée voire même parfois étonnamment aggressive. 

Ce ne peut pas être lié avec votre rupture avec le sucre... Si ? 

Pourtant, il a été prouvé que le sucre a, depuis toujours, une liaison très étroite avec votre cerveau. 

Afin d'éviter de commettre un acte que vous risquez fortement de regretter (comme gifler votre voisine, par exemple) nous vous conseillons de consulter notre petit guide et de découvrir quels sont les liens entre le sucre de vos gâteaux préférés et votre cerveau ! 

Enjoy, 

Les Éclaireuses

 

1 - Que se passe-t-il dans notre cerveau lorsque nous consommons du sucre ? 
Source : Taken Photography

Ce n'est pas pour rien qu'en neuroscience, la nourriture est appelée "récompense naturelle". En effet, pour l'espèce humaine, il est important que le goût de la nourriture que vous ingérez soit agréable pour le cerveau. C'est cette appréciation qui va le conduire au comportement de répétition. Autrement dit, c'est ce qui fait que vous avez faim et que vous vous nourrissez. 

Par conséquent, notre cerveau développe avec son apprentissage, un système qui lui permet de détecter ces "récompenses". Quand nous mangeons quelque chose d'agréable, nos neurones envoient un signal à une partie de notre cerveau appelée noyau accumbens et c'est cette connexion qui nous pousse à reprendre une autre boûchée. Le sucre étant considéré comme un aliment "récompense", il est l'un des principaux concernés par cette machine.

On vous l'accorde, dans notre société où la plupart des aliments sont transformés et contiennent tous du sucre pour assurer leur conservation ou leur saveur, ce n'est pas franchement évident de s'en passer. 

Ajoutez-y vos petits goûters et grignotages clandestins et... vous obtenez un cerveau habitué à recevoir des cadeaux. Et qui dit "habitué", dit "en demande plus". Ainsi, c'est pour cette raison que vous avez toujours envie de manger sucré. Le sucre est considéré comme une véritable drogue et votre cerveau souffre donc de dépendance. 

Dernier point : manger du sucre régulièrement encourage l'effet prolongé de la dopamine, ce qui excite considérablement les cases "récompenses" de votre cerveau et qui vous procure cette sensation de bonheur. Vous êtes l'équivalent d'une véritable pile électrique ! 

Et si jamais vous décidez de rompre ce cercle vicieux pour cause de régime...

Retrouvez le meilleur de la mode dans votre boite mail

2 - Quelles sont les conséquences d'un arrêt de cette consommation ? 
Source : We Heart It

Maintenant que nous venons de vous apprendre que vous êtes droguée sans le savoir, la moindre des choses est de vous annoncer les conséquences de cet arrêt de consommation de sucre.

Le fait de minimiser la consommation d'aliments réellement sucrés (bonbons, gâteaux, chocolats, pâtisseries et autres sodas...) peut vous provoquer des crises de manque avec en bonus : palpitations, sueurs froides et autres comportements inhabituels. Après tout, ce n'est pas pour rien que les crises d'hypoglycémie sont apparentées à des crises d'angoisses alimentaires.

Vous n'y croyez pas ? Rappelez-nous comment on les fait disparaitre déjà... Ah oui, avec un petit morceau de sucre. 

Mais ce n'est pas tout. Votre corps n'est pas le seul à protester, votre cerveau fait aussi des siennes. Plusieurs études ont prouvé que l'arrêt de consommation du sucre peut vous rendre extrêmement impulsive, voire aggressive

Vous comprenez maintenant pourquoi vous êtes hyper irascible quand vous commencez un régime draconien ? Vous avez désormais une véritable excuse ! 

 

rejoignez la communauté Facebook des éclaireuses

3 - Quelles sont les solutions ? 
Source : We Heart It

Bon, bon, bon... Pas évident tout ça ! Entre vos petits écarts alimentaires et le fait que l'on trouve du sucre dans tous les aliments, vous ne semblez pas sortie d'affaire. Pas de panique, il y a bien évidemment une solution.

Votre corps, aussi fort et robuste qu'il soit, est tout à fait capable de fabriquer lui-même le sucre dont il a besoin pour fonctionner correctement. Pour ce, il faut simplement que vous consommiez des lipides et des protéines qui lui permettent de fabriquer les bonnes graisses dont il a besoin ! 

Vous voilà désormais apte à rompre avec le sucre, en toute tranquilité ! Enfin, si vous en avez envie...

 

Photo de couverture : ©theglitterguide