Dites adieu à tout ce plastique car, bientôt, il sera interdit dans toute l’Union européenne ! 

Cette interdiction concernera tout ce qui est couverts, assiettes, pailles, contenants alimentaires et gobelets en polystyrène expansé, touillettes, cotons-tiges et tiges pour ballons. Alors si, comme ça, ça ne vous paraît pas énorme, sachez que cela représente quand même 70 % des déchets échoués dans les océans et sur les plages. Hé oui ! Vingt-cinq millions de tonnes de détritus en plastique sont produites en Europe, dont un quart seulement est recyclé. On espère donc vraiment que l’accord sera adopté formellement par le Parlement européen et le Conseil européen, mais on ne se fait pas trop de soucis.

Pourquoi ? Parce qu'alors que la France avait déjà pris quelques mesures envers certains produits, comme les cotons-tiges interdits en 2020, le texte européen a donné un éventail plus large, qui va des gobelets en polystyrène aux boîtes à emporter dans les kebabs en passant par les tiges pour ballons gonflables. L'Europe a donc l'intention de durcir certaines interdictions car le ministère de l’Environnement français prévoyait par exemple des exemptions pour les assiettes et couverts en plastique biosourcé ou compostable. Il en est hors de question selon l'Union. 

Il s'agit donc d'un pas important pour la France, même s'il est dommage que ce soit à l'Europe de lui forcer la main. Quatre ONG ont par ailleurs assigné l'État en justice pour inaction contre le réchauffement climatique, autre problème de notre époque : c'est l'Affaire du Siècle.

Les Éclaireuses  

 
 

-

 

-

 

-