Ah, c'est sûr que toutes les filles maîtrisent à la perfection l'art de trouver LA bonne excuse pour repousser indéfiniment la séance de sport. Trop fatiguée, pas le temps, trop de choses à faire, la salle est trop loin ou c'est coûteux... Autant d'excuses non recevables lorsqu'il s'agit d'aller courir, puisque ça peut se pratiquer n'importe quand, plus ou moins longtemps, et même pas besoin de dépenser un centime.

Mais qu'est ce qu'on aimerait être motivée pour devenir comme des fitgirls qui envahissent notre feed Instagram, ultra bien foutues et toujours au taquet alors que, nous, c'est nous demander la lune que de devoir courir ne serait-ce cinq petites minutes sans s'arrêter. Mais pourtant, ce ne sont pas des super-héroïnes venues des films, alors quels sont leurs secrets ?

Voici les 10 astuces pour devenir une running addict quand on a horreur de ça !

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

1. Pas besoin de beaucoup investir 

-

Parce qu'on se met à courir deux fois dans la semaine, on se dit que c'est le moment d'acheter tout l'attirail de la fitgirl pro. Non, pas besoin encore de claquer des centaines d'euros dans une paire de baskets ultra sophistiquée et adaptée pour les coureuses de haut niveau. Il ne faut pas pour autant courir avec des baskets que vous mettiez en 6ème mais une paire basique fera l'affaire au début !

 

2. Aucun changement alimentaire

-

Pareil dans l'assiette ! On ne se met pas à consommer des pâtes et du poulet à tous les repas sous prétexte qu'on a couru 3 fois ! Au risque de se sentir ultra lourde et assommée... Inutile donc de manger plus ou de changer l'alimentation, seules les marathoniennes qui font que ça de leurs journées ont besoin d'un apport élevé en glucides et en protéines !

Retrouvez le meilleur de la mode dans votre boite mail

3. Éviter de courir le ventre vide

-

Rien de mieux pour se démotiver qu'aller courir à jeun ! Petite crise d'hypoglycémie, léger malaise, il n'en faut pas moins pour se dire que la course n'est pas pour nous ! Non, l'idéal reste de manger un repas léger et facile à digérer 1h30 à 2h avant l'effort pour être au top de ses performances. Pensez aux flocons d'avoine, aux tartines healthy avec de l'avocat !

 

4. Bien s'échauffer

-

Bien s'échauffer est indispensable pour nous rendre la course facile, dans une moindre mesure. Cinq petites minutes de marche suffisent à se mettre en jambe et à préparer nos muscles à l'effort. Mais des levers de genoux ou des talons-fesses ne sont pas mal non plus, vous devriez essayer ! 

rejoignez la communauté Facebook des éclaireuses

5. Commencer en douceur

-

Le problème, c'est que quand on se met à courir, on part en mode winneuse et, au bout de 5 minutes, on se sent un peu looseuse. Quelle vilaine idée ! Mieux vaut commencer tout doux, en alternant marche et course à pied, et en réduisant au fur et à mesure la marche au profit de la course. Plus vous irez en douceur, plus vous irez loin !

 

6. Courir dehors

-

Exit le tapis de course ultra rébarbatif et pas très ludique ! On mise sur l'extérieur, les petits chemins escarpés et en pleine nature ! On sollicite davantage les muscles des jambes et des fesses et en plus on remplit nos poumons de bon air, pour finir par un sentiment de bien-être total et de plénitude !

À moi le ventre plat | Les Éclaireuses : Mode, tendances et inspirations

7. Se faire une playlist motivante 

-

On sera toutes d'accord pour dire qu'il n'y a rien de plus ennuyant que de courir sans musique, sans amie, sans rien tout court. Pour être motivée au début, pourquoi ne pas dire à une super copine de vous accompagner ou de vous concocter une petite playlist composée essentiellement des titres qui vous boostent à fond !

 

8. Se détendre en s'étirant

-

Après la course, on ne s'arrête pas d'un coup, sinon vos jambes vont se mettre en mode verrouillage direct et bonjour les courbatures. Le mieux reste de marcher encore quelques minutes et de finir par étirer ses cuisses, ses abducteurs, ses mollets et ses fesses. Avec ça, on évite les maux inutiles et on ne se décourage pas pour la suite !

9. Bien manger

-

Cc : @fannymesenvies

Quand on s'est bien dépensée, qu'on a tout donné, rien de mieux que de MANGER. On a pensé tout le long de notre course à ce qu'on pourrait dévorer pour reprendre des forces, mais il ne faut pas oublier qu'on doit manger des bonnes choses pour aider nos muscles à récupérer. Attention, attendez quand même une heure après le sport pour manger si vous voulez en sentir les bénéfices !

 

10. Boire de l'eau

-

On l'oublie souvent, on attend d'être assoiffée pour finir par saisir enfin un verre d'eau, mais c'est très important d'être bien hydratée pour courir, et même en général. Et lorsqu'on court, ce n’est un secret pour personne que l'on transpire et donc qu'il faut compenser cette perte d'eau en buvant ! Quelques petites gorgées suffisent mais régulièrement !