Hello, 

Je suis venue t'écrire, car tu ne m'écoutes plus. Après toutes les alertes que je t'ai envoyées, tu agis comme si je n'existais pas. Je te fais comprendre que je suis fatiguée, je t'envoie des signes pour te reposer, mais tu continues de jouer la dure et tu m'ignores avec irrespect. C'est quoi ton problème ? Qu'est-ce que je t'ai fait pour que tu me traites de la sorte ? Pourquoi joues-tu la forte, même dans des situations où n'importe qui aurait craqué ? 

Je mérite que tu m'écoutes et que tu m'apportes de l'attention, car sans moi, tu n'es pas grand-chose. Je me fais discrète tous les jours, car je sais que tu te débrouilles très bien, mais l'heure est venue de te mettre en garde : à trop m'épuiser, tu finiras par te perdre.

Heureusement, je sais que tu es pleine de ressources et que, toutes les deux, on fait une bonne team.

Signé : ton âme

Enjoy, 

Les Éclaireuses

 

1. Je suis fatiguée de toujours sourire

-

Vous me voyez toujours le sourire aux lèvres, de bonne humeur et positive. Mais je suis fatiguée de faire semblant. Heureusement, mon courage m'aide à avancer, à relativiser et à voir la vie du bon côté. Mais j'aimerais m'autoriser une pause. Me reconnecter avec moi-même et réaliser que je ne suis pas une machine à smiles. 

 

2. Je suis épuisée de taire mes émotions

-

Je fais partie de celles qui ne veulent pas laisser paraître ce qu'elles ressentent vraiment. Mais à force de jouer à ce petit jeu, mon coeur est fatigué de jouer l'indifférent. Comme nous toutes, moi aussi, j'ai des émotions, elles sont bien enfouies et ne demandent qu'à s'exprimer. J'arrive à ce stade où mon âme est épuisée et se sent vidée. Plus jamais je ne me mentirai, car plus je me connais et moins mon âme est abîmée.

 

3. J'ai besoin de prendre soin de moi

-

C'est gratifiant de jouer les dures, je me sens protégée de me montrer forte. Comme si cela mettait une barrière entre moi et les autres. Une raison valable de me laisser tranquille, car je mène ma vie seule, sans broncher. Pourtant, être forte n'est pas un état constant. Tout le monde connait des moments de faiblesse. Et je dois admettre que je traverse une phase qui n'est pas des plus faciles. C'est pourquoi ma priorité, dorénavant, sera de prendre soin de moi

 

Retrouvez le meilleur de la mode dans votre boite mail

4. Je suis cassée à l'intérieur

-

Je n'ai jamais pris le temps de me reconstruire, de faire le point sur mon quotidien, ce qui m'épanouit et, au contraire, ce qui me plait moins. J'ai emmagasiné beaucoup de rancune, de déceptions et de frustrations. Aujourd'hui, je me sens cassée et je me promets de me reconstruire petit à petit. Je ne veux plus être cette personne forte que rien ne touche. Je veux être plus sincère envers mes états d'esprit et accepter mes hauts et mes bas. Si, parfois, je me sens cassée, c'est certainement que je ne m'écoute pas assez

 

5. Maintenant, c'est moi qui suis faible

-

Je me suis toujours identifiée parmi les fortes, à croire que mes limites m'ont rattrapée, car en ce moment, c'est moi qui suis faible. Je n'ai jamais aimé me sentir vulnérable, je n'ai jamais osé montrer mes faiblesses. Car c'est une manière pour moi de demander de l'aide et je n'aime pas que l'on s'occupe de moi. Seulement à trop vouloir porter tout sur mes épaules, je réalise que je m'épuise, et que mon âme est vidée. Je reconnais ma faiblesse et je m'engage à m'apporter plus d'amour et d'empathie. Mes intentions ont évolué et mes émotions passent désormais en priorité.