Être hyperempathique n’est pas chose facile à vivre et la contagion émotionnelle peut, à la longue, devenir un réel handicap.

En effet, absorber à trop haute dose les émotions des autres fait de vous quelqu’un d’hyperempathique. Autant vous dire que vous vivez avec une sensibilité bien plus forte que la moyenne aux émotions d’X ou Y et que votre degré d’empathie peut prendre des proportions plutôt encombrantes…

D’autant plus dans une vie où l’on côtoie collègues, amis et famille à peu près chaque jour. Vous le savez sûrement mieux que personne : éponger sans cesse les énergies et les émotions peut peser lourd, surtout quand celles-ci sont négatives. Entre angoisses, anxiété, frustration et dépression, la souffrance vous pend au nez, alors mieux vaut vous protéger des effets nocifs que ces énergies peuvent avoir sur votre santé et vous mettre rapidement à l’abri !

Si vous ne savez pas comment vous en sortir seule, nous partageons avec vous quelques clés qui devraient beaucoup vous aider !

Les Éclaireuses

 

1. Cherchez la source de l’émotion en question

-

Si vous êtes mal, là tout de suite, c’est inhérent à votre personne ou à un parasite qui rôde comme un vampire autour de vous ? Ce sentiment est-il le vôtre ou celui de quelqu’un d’autre ? Peut-être les deux ? Ce sont les premières questions à se poser en cas de mal-être. Si cette émotion ne vous appartient pas, prenez tout de suite de la distance avec elle. On vous rassure, cela ne fera pas de vous quelqu’un d’égoïste.

 

2. Fermez la porte (autant que possible) aux personnes négatives

-

Commencez par faire attention aux personnes que vous faites entrer dans votre vie afin de limiter l’accès aux « vampires d’énergie », ceux qui vont vous pomper votre batterie jusqu’à la dernière barre. Ensuite, nul ne vous interdit de restreindre le contact avec ces personnes qui ne vous font pas du bien, parfois même beaucoup de mal. Posez des limites, identifiez ce dont vous avez vraiment besoin et ce sur quoi vous n'êtes pas prête à faire des compromis. À contrario, entourez-vous de personnes positives sans modération !

 

3. N’ayez plus peur de vous exprimer

-

Ne laissez pas les autres vous piétiner avec leurs émotions et leurs problèmes tout en restant silencieuse et à l’écoute. En d'autres termes, ne laissez pas votre générosité prendre le dessus. N’ayez pas peur de vous exprimer et de dire ce que vous pensez réellement. Ressentez vos émotions et écoutez-les ! Se négliger en offrant toute notre énergie à autrui est le point de départ d’une souffrance qui peut être pesante.

Retrouvez le meilleur de la mode dans votre boite mail

4. Entretenez la relation avec vous-même

-

On ne vous répètera jamais assez à quel point la relation avec vous-même est primordiale. C’est d’ailleurs comme avec les autres : si l’on n’entretient pas une amitié ou un lien qui nous lie avec quelqu’un, ce lien en question s’étiole et risque finalement de partir en fumer. Avec vous-même, c’est la même histoire ! Alors, on pense à soi et on s’autorise du temps UNIQUEMENT pour soi.

 

5. Détachez-vous

-

On vous a déjà reproché de rester dans votre bulle ? Tant pis, si cela peut vous faire du bien, faites-le de temps en temps et prenez même du plaisir à le faire ! Si ce n’est pas encore fait, vous pouvez vous essayer au yoga, la médiation ou des exercices de sophrologie pour vous relaxer. On peut vous assurer qu’en vous coupant du monde quelques instants et en vous concentrant sur vous, vous en ressentirez les effets plus vite que vous ne l'imaginez !