Les pâtes, c’est la vie !

Les pâtes, on ne s’en lasse jamais et on est passées maîtres dans l’art de les préparer ! Enfin ça, c’est ce que l’on croyait…

Dans l’imaginaire collectif, les pâtes seraient ce qu’il y a de plus facile à cuisiner, mais la réalité est toute autre et c’est en fait une grossière erreur de se cantonner à cette idée.

À y regarder de plus près, c’est vrai qu’on s’est déjà tou.te.s plus ou moins retrouvé.e.s avec des spaghettis collés ou des raviolis désagrégés. La faute à des erreurs courantes que l’on ne cesse de répéter…

Vous en avez assez ? Voici les 7 erreurs qu’on commet tou.te.s quand il s’agit de la cuisson des pâtes, pour enfin les rectifier !

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

1. Utiliser une casserole trop petite

On a tendance à accumuler les petites casseroles que l’on considère comme pratiques pour tout un tas de raisons, mais pour cuire des pâtes, elles ne sont vraisemblablement pas nos meilleures alliées. Le secret pour éviter que les pâtes soient collantes réside en fait dans la taille de la casserole. Les pâtes doivent être cuites dans une très grande quantité d’eau, soit plus d’un litre et demi d’eau pour 100 g de pâtes environ.

 

2. Remplir la casserole avec de l’eau tiède

Qui ne serait pas tenté.e de vouloir gagner du temps en remplissant la casserole avec de l’eau tiède ou déjà chaude pour cuire ses pâtes ? Malheureusement, ce n’est pas vraiment une bonne idée… Il est préférable de faire bouillir de l’eau froide pour ne laisser aucune chance aux bactéries qui se trouvent potentiellement dans l’eau du robinet de contaminer nos délicieuses pastas !

 

3. Ne pas attendre l’ébullition

Même si on est pressé.e.s, plonger ses pâtes dans l’eau à peine frémissante n’est pas du tout conseillé. Il faut impérativement attendre que l'eau soit en pleine ébullition avant de les y plonger, c’est ce qui nous permet de respecter parfaitement les temps de cuisson.

Retrouvez le meilleur de la mode dans votre boite mail

4. Ajouter un filet d’huile à l’eau de cuisson

On ne sait pas vraiment pourquoi, mais on est persuadé.e.s que mettre de l’huile dans l’eau de cuisson de nos pâtes les empêchera de se coller les unes aux autres. Pourtant, on sait aussi que l’huile et l’eau ne sont pas solubles, alors pourquoi s’obstine-t-on à faire quelque chose qui n’aura finalement aucun impact ?

 

5. Ne pas remuer pendant la cuisson

Remuer les pâtes en début et en fin de cuisson n’est pas suffisant, il est également important de le faire en cours de cuisson sans forcément le faire constamment. L’objectif ici est d’éviter que les pâtes collent au fond de la casserole.

 

6. Cuire les pâtes trop longtemps

Pour pouvoir apprécier un plat de pâtes al dente parfait, il est essentiel de respect le temps de cuisson indiqué sur l’emballage. Il est important de les goûter une fois le temps de cuisson écoulé afin de s’assurer qu’elles sont cuites, mais encore fermes. On peut à la limite toujours les laisser 2 minutes si on les aime fondantes et non al dente.

7. Se débarrasser de l’eau de cuisson

Si les chefs cuisiniers ne peuvent se passer d’un bouillon pour faire cuire les pâtes, ils conseillent néanmoins si l’on se cantonne à l’eau de cuisson de toujours en garder un petit peu pour lier harmonieusement la sauce et éviter d’ajouter une matière grasse.

 

Tags : erreur