"Pffff ça me gonfle !" Et c’est le cas de le dire !

Parce que quand vous avez la désagréable sensation d’avoir doublé de volume, que vos chevilles enflent sans même un compliment, que vous n’arrivez même plus à retirer vos bagues et que vos cuisses commencent à être aussi capitonnées qu’un canapé Chesterfield, il y a de quoi être soûlée !

La cause de tous ces maux : la rétention d’eau.

On ne vous apprend rien : l'eau est le liquide indispensable à la vie, représentant environ 70% de votre poids total. La majorité des tissus musculaires ainsi que la moitié des tissus graisseux en contiennent. Sauf que, parfois, le corps retient en excès les fluides, accumulés de manière anormale dans la circulation du sang ou dans les tissus ou cavités de l'organisme, ce qui crée ce qu’on appelle la rétention d’eau. Pas cool !

Alors si vous pouvez miser sur plusieurs astuces telles que le célèbre palper-rouler pour essayer de l’éradiquer, le mieux est encore de faire un petit tour du côté de votre assiette pour procéder à quelques petits ajustements.

On vous dit tout !

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

1 – Combattre l'eau par l'eau
alimentation rétention d'eau

Vous connaissez le célèbre dicton « combattre le mal par le mal » ? Eh bien, il est temps de le mettre en pratique ! Car aussi fou que cela puisse paraître, il faut ingurgiter de l'eau pour réussir à s'en débarrasser. Plus vous en donnez en quantité à votre organisme, plus il aura tendance à l'éliminer.

Au contraire, si votre corps ne reçoit pas suffisamment d'eau, il cherchera à l'économiser et donc retiendra n'importe quel fluide, provoquant ainsi le fameux effet ballon de baudruche. Alors glou, glou, glou, on ne vous le répétera jamais assez : buvez au moins 1,5L d’eau par jour.

2 – Éviter le sel
alimentation rétention d'eau

Éviter les aliments salés aide à réduire la rétention d'eau et à améliorer les ballonnements menstruels. Remplacez le sel ajouté par des épices et des assaisonnements comme la poudre d'ail, l'origan, la poudre de chili et la moutarde sèche, afin d’ajouter de la saveur à vos plats sans provoquer de ballonnements.

Aaaaah, le sel, on l’aime tellement pour rehausser le goût de nos petits plats. Sauf que voilà, lui ne vous aime pas ! Il faut le dire ! Et si vous le consommez en excès, le bougre va avoir tendance à retenir tout fluide qu'il trouve dans votre corps.

Alors pour éviter ça, remplacez-le par des épices ou des herbes aromatiques et fuyez les aliments cuisinés à base de sel tels que la charcuterie, les conserves, les surgelés, les plats préparés, la sauce soja, la junk-food...

 

3 – Faire le plein de potassium

Dans votre lutte contre le sel, il y en a un qui peut devenir un sacré allié, c’est le potassium !

Présent dans les avocats, les bananes, les pistaches, le chou, les épinards, les patates douces, ou encore la mangue et les champignons, ce minéral essentiel permet en effet de réguler le sodium dans l’organisme et ainsi de lutter contre la rétention d’eau.

rejoignez la communauté Facebook des éclaireuses

4 – Penser aux protéines
alimentation rétention d'eau

Vous venez d’entamer un régime faible en protéines ? Eh bien, ce n’est sûrement pas la meilleure idée qui soit si vous souhaitez lutter contre la rétention d’eau. Car celle-ci peut en effet être directement causée par une carence en protéines !

Eh oui, en cas de manque, vous allez constater des symptômes comme un ventre gonflé ou des jambes lourdes et enflées. Alors qu’avec une alimentation riche en protéines, le foie va créer de l’albumine qui va circuler dans le sang et empêcher l’eau d’aller se loger dans les tissus et de s’y accumuler.

Un conseil toutefois : privilégiez les viandes blanches et les poissons, ainsi que les protéines végétales qui seront moins grasses et donc meilleures pour votre système cardio-vasculaire… Et pour vos hanches !

 

5 – Halte au sucre !
alimentation rétention d'eau

Tout comme le sel, le sucre est un facteur alimentaire favorisant le stockage d'eau inutile. Eh oui, il fait considérablement augmenter les niveaux d'insuline, qui elle-même freine la capacité du corps à dégager le sel. Essayez donc de limiter tous les éléments qui en contiennent en excès comme les pâtisseries, sodas, gâteaux, confiseries...

Essayez donc de prendre de petits repas, toutes les 3 heures environ. Il s'agit ici de stabiliser la glycémie et d'empêcher que le corps puise dans le sucre stocké dans les cellules afin de le remplacer par un trop-plein d'eau.

Retrouvez le meilleur de la mode dans votre boite mail

6 – Place aux fibres et aux minéraux
alimentation rétention d'eau

En régulant le système digestif et donc le transit intestinal (instant glam), les fibres alimentaires vont aider à lutter contre la rétention d’eau.

Vous pouvez donc consommer des figues principalement sèches, de l’asperge riche en fibres et potassium qui va stimuler naturellement l’élimination de l’eau par les reins, de l’ananas, le fruit diurétique par excellence qui fait disparaître la cellulite, de l’artichaut détox, du concombre super draineur ou encore du raisin, du melon, de la pastèque (très riches en eau), etc.

Pour en savoir plus sur les aliments anti-rétention d’eau, on vous conseille de lire cet article !

 

Et pour compléter votre lutte contre la cellulite et la rétention d’eau, voici les 5 meilleurs sports anti-cellulite à pratiquer d’urgence !