4 conseils à donner à son enfant pour lutter contre le harcèlement scolaire

Louise Rouyer 12 décembre 2018 Bien-être

Que pouvez-vous dire à votre enfant qui se fait harceler à l'école ? Alors que la majorité des enfants taisent à leurs parents leurs déboires liés à l’école, la meilleure solution semble la prévention. Il faut que le dialogue soit ouvert, et vos yeux aussi. N’hésitez pas à parler de ce sujet avec vos enfants car estimer que "oui oui, tout va bien à l'école pour Théo", sans preuve, peut s'avérer malheureusement faux...

Alors, que dire à votre enfant ? Eh bien, que la répartie, ça se travaille. Voici quatre techniques que les enfants peuvent mettre en place pour contrer et désamorcer des situations compliquées avec tact. Il s'agit donc de contre-attaque verbale sans réaction agressive, voire violente, une erreur trop souvent commise tant par les enfants que par leurs parents ! Il est utile de préciser que si jamais les choses vont trop loin, ces techniques seront inefficaces, et il sera alors nécessaire de contacter l'administration de l'établissement et les parents de l'autre camarade. 

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

1. Le miroir

-
Il s'agit de répondre à son harceleur par une autre question afin de le pousser à réfléchir. Ainsi, si la petite brute s’en prend au style de votre enfant, critiquant son pull par exemple, ce dernier pourrait lui répondre : « Ah bon ? Qu’est-ce que tu trouves moche dans mon pull ? » Déstabilisé, son détracteur pourrait bien se trouver à court d’arguments.

 

2. L’esquive

-
Il s’agit de renvoyer l’agresseur à sa propre énergie négative tout en montrant qu’elle ne nous atteint pas. Par exemple, employer cette phrase très simple : « Si ça te pose un problème, tu veux en parler ? » Cela ouvre la discussion et l'autre sera à court d'arguments. 

 

3. Le bouclier

-

Sans rentrer dans l’attaque frontale, le bouclier permet de laisser à chacun son espace de réflexion. "Tu penses que mon pull est moche. Tu as le droit. Mais, moi, j’ai aussi le droit de le trouver super beau." Il s’agit de tracer une ligne entre opinion et vérité absolue.

 

4. Le vénérable guerrier.

-

Il ne s'agit pas tant de contrer l'autre, mais de se protéger soi-même, avec beaucoup de sagesse et de recul : il s'agit de se dire "tu peux penser ce que tu veux, moi, je sais qui je suis et ce que je vaux". C'est pour cela qu'il est important, à la maison, que vous rassuriez votre enfant sur ses qualités. 

rejoignez la communauté Facebook des éclaireuses

  

5. L'honnêteté 

-

Une autre technique très difficile car il s'agit de montrer sa vulnérabilité en disant à l'autre enfant "ce que tu dis est blessant, ça me fait de la peine, et je ne pense pas que tes parents seraient très contents". L'autre ne peut le nier car il s'agit de la vérité, et le forcera à faire une connexion avec les sentiments de votre enfant car c'est une triste réalité : bien que certains enfants soient réellement malveillants, la plupart manquent simplement de sensibilité et sont trop occupés à s'amuser aux dépens des autres pour réfléchir à l'impact sur ces enfants.  

Vous aimerez aussi

Top de Bien-être

De la même auteure

Prête à être
éclairée ?

Recevez la dose d'inspiration
qui change la donne !