Mains sèches et abîmées : causes, soins, astuces... Les conseils de dermatologues

Marie Ordioni 04 février 2024

Doudoune sur pull sur sous-pull ? OK. Pantalon sur legging ? OK. Bonnet sur tête ? OK. Gants sur mains ? Non... Parce qu'on n'en fait clairement qu'à notre tête. Résultat : peau agressée et abîmée. Causes, protections, soins... Des dermatologues nous guident.

L’hiver ? Il ne nous fait plus peur. Il est bien loin le temps où on regrettait de ne pas avoir enfilé un pull de plus ou une veste - troquée avec une doudoune - de moins. Avec l’âge, on a appris à faire passer notre confort et notre santé avant notre style. Mieux encore : on sait maintenant allier les deux.

De la tête aux pieds, on est équipées, bien déterminées à vaincre notre combat contre le froid… Ou presque. Génération smartphone ne peut plus mettre de gants. Enfin, si. Seulement s’ils sont dans la capacité de faire glisser notre écran. Du coup, on s’assoit souvent dessus. Quitte à y risquer leur confort, et leur santé.

Résultat des courses ? Des mains sèches et abîmées. On aurait peut être mieux fait de faire l’impasse sur notre téléphone, finalement. Heureusement, on est encore à temps de les soigner. Des dermatologues nous expliquent pourquoi et comment s'en occuper.

Pourquoi mes mains s’assèchent et s’abîment ?

Au contact du froid, notre peau se sent agressée. Nue, elle est complètement désarmée. C’est la porte ouverte à toutes les attaques - rougeurs, gerçures, boutons…- possibles. Encore plus celle des mains, qui contrairement au reste de notre corps en dehors de notre visage, sont constamment exposées à notre environnement extérieur, et tout ce qui le compose. "Les zones les plus touchées sont celles qui sont découvertes, à savoir les mains et le visage, car elles prennent de plein fouet les variations de températures, ce qui entraîne un phénomène de perte en eau plus important. De plus, le froid entraîne une vasoconstriction des vaisseaux, la peau est donc moins bien irriguée, ce qui détériore la qualité de la barrière cutanée et est responsable de la sécheresse.", explique la dermatologue Dr Dima Haidar  - @docteur_skin sur Instagram - au média Femme Actuelle.

Et qu’est-ce qu’on fait lorsqu’une partie de notre corps est surexposée aux agressions, microbes et autres éventuelles bactéries ? On la lave régulièrement, évidemment. Encore plus particulièrement pendant l’hiver, période durant laquelle les virus circulent. Un geste qui va, lui aussi, contribuer à leur assèchement. "Elles peuvent s’assécher très vite, car elles sont toujours découvertes, exposées à la pollution et aux changements de températures permanents. Mais c'est aussi une période où l'on se lave plus souvent les mains, notamment pour faire face à la circulation des virus.", détaille l’experte.

Quand on ne se les lave pas pour X ou Y raison, on se les désinfecte, au moins. Et là encore, on ne fait qu’amplifier leur état. "L’utilisation renouvelée de gel hydroalcoolique et répétition des lavages, même avec un nettoyant sur gras, peut mettre à mal notre film de protection cutané et favoriser la survenue d’irritations sur les peaux les plus fragiles.", informe Philippe Deshayes, dans un entretien avec Voici. À croire que tout ce qui nous fait du bien fait du mal - on vous voit, les sushis ! -…

Haut les gants !

Afin de les protéger et ne pas aggraver leur état, on va déjà et tout simplement commencer par... Mettre des gants. - Tant pis pour notre écran. Au pire, on peut toujours décrocher avec le nez. - Et là encore, l’experte à des conseils à nous donner : "Si vous les enfilez une fois que vous êtes dehors, l'épiderme a déjà subi le changement de température, mais c'est déjà mieux que rien. (…) [En intérieur], il faut penser à se découvrir un peu pour ne pas avoir à transpirer et se déshydrater." On pense donc bien à les mettre avant de sortir affronter le froid, et à les enlever dès qu’on est bien au chaud.

Pour le ménage ? Même rengaine. Une armure s'impose. "On pense à bien mettre des gants de ménage pour faire la vaisselle ou la lessive, ou le ménage, surtout si on utilise de la javel. Le contact avec tout produit irritant accentue la sécheresse.", termine-t-elle.

Prendre soin de ses mains

Tout comme notre visage a besoin de produits pour être en bonne santé, nos mains, elles aussi, ont certaines exigences. Afin de lutter contre ces divers symptômes souvent principalement liés aux basses températures - mais pas que ! -, on va s’équiper d’une crème a toujours avoir avec soi, et à appliquer plusieurs fois dans la journée. Bien que cette dernière doive avant tout se choisir en fonction de notre type de peau, la professionnelle recommande "une crème barrière riche avec du cuivre et du zinc, qui va venir réparer la peau, et créer une sorte de film qui va résister au lavage et renforcer la barrière cutanée."

De son côté, le dermatologue vente les mérites d’une "crème douce, riche en glycérine, contribue à renouveler ce film de surface protecteur. L’association à un actif comme le niacinamide prévient la survenue d’irritations et les lésions cutanées." Histoire de sortir couvertes de la tête aux pieds… En passant par les mains.

Retrouvez plus d'articles dans notre rubrique Skincare

 

Tags : peau, santé, Skincare, Belle peau

Marie Ordioni
Rédactrice

Vous aimerez aussi

Top de Skincare

Sur le même sujet

De la même auteure

Prête à être
éclairée ?

Recevez la dose d'inspiration
qui change la donne !