La jeune femme est décédée au Mexique suite à une opération chirurgicale dans une clinique avec laquelle elle était en partenariat sur Instagram. L'opération consistait à éliminer la transpiration des aisselles. 

Il s'agissait de l'influenceuse mexicaine passionnée de body building Odalis Santos Mena. Seulement âgée de 23 ans, elle décède d'un arrêt cardiaque juste après avoir été anesthésiée.

En partenariat avec la clinique, elle devait faire la promotion de la technique miraDry pour éliminer la transpiration.

Cette opération qui vise à retirer les glandes sudoripares (responsables de la transpiration) par le biais de l'énergie thermique avait été approuvée par l’agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé locale. 

Il aurait été question d'une opération gratuite contre de la publicité sur Instagram.  

Selon la source du journal anglais The Mirror, la jeune femme aurait été anesthésiée localement par du personnel sans compétences médicales. Après l'étude des médecins légistes, le décès serait lié au mélange du produit anesthésiant à une forte dose de stéroïdes.

La famille accuse la clinique de négligence, qui est d'ailleurs la cible d'une enquête pour faute professionnelle.

La clinique ne disposait pas de défibrillateur au moment des faits.

Ce drame nous amène à penser que la publicité pour de la chirurgie dans des cliniques ne devrait peut-être pas avoir sa place sur les réseaux sociaux et plutôt rester dans le domaine médical.

Les Éclaireuses

 

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Odalis Santos Mena (@odalis_sm)

 

Photo de couverture (Pinterest) Photo de couverture (Pinterest)

 

 

 

Tags : instagram, peau, chirurgie esthétique