Dans la beauty planète, les amatrices de beauté explorent les nouveaux produits et les traitements les plus tendances du moment pour enfin retrouver une peau parfaite ! 

Récemment, le soin qui a fait énormément parler de lui, nous vient tout droit des États-Unis et de l'une de nos marques de cosmétiques préféréés, nous avons nommé : Sephora. Le géant de la beauté a immédiatement fait le buzz sur la toile en dévoilant le nouveau traitement facial disponible en boutique : le Park Hydrating Facial, idéal pour aspirer et éliminer toutes les imperfections. Seulement, pour vous offrir ce miraculeux soin, il vous faudra dépenser néanmoins 75$ de produits durant votre shopping beauté. 

Vous vous demandez certainement en quoi ce traitement est magique et pourquoi il vaut le détour ? Nous allons tout vous dévoiler à son sujet. Il s'agit d'un petit appareil ressemblant comme deux gouttes d'eau à un stylo, à la fonctionnalité d'un aspirateur conçu pour nettoyer les impuretés des pores. Pour prouver qu'il est vraiment révolutionnaire, vous pouvez constater que le pot transparent contenant le liquide et l'extraction de tous les pores. Il s'agit là de toutes les impuretés. 

Avant de commencer le soin facial, la conseillère vide devant la cliente les pores de la cliente précédente par preuve d'hygiène. Ensuite, elle s'attarde à une brève consultation pour parler des problèmes de peau du client pour nettoyer la peau au préalable afin de la purifier. L'objectif est que le Park Hydrating Facial marche à la perfection sur une peau propre. Lorsque vous le passez sur votre peau, l'appareil aspire les points noirs et l'excès d'huile. Pour finir, le consultant applique des sérum pour stimuler la peau et lui fournir tous les nutriments nécessaires.

L'ensemble du processus dure 30 minutes pour un résultat final vraiment impressionnant. La preuve en images ! 

Il ne nous reste lus qu'à espérer que ce soin arrive vite en France ! 

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

 

coming soon to a nightmare near you, my results from Sephora’s vacuum facial

Une publication partagée par Rachel Nussbaum (@thefakerachelnussbaum) le

-