Yuka, vous connaissez ?

Mais si ! L’application qui vous permet de scanner les produits alimentaires afin de découvrir leur composition. Forte de son succès, l’app a reçu de (très) nombreuses requêtes de consommateurs lui demandant d’ajouter à la liste les produits cosmétiques, très souvent controversés.

Eh bien, figurez-vous que c’est désormais chose faite. En l’espace de quelques mois, l’entreprise a répertorié près de 100 000 produits de beauté afin de les ajouter à sa base de données. Gels-douche, déodorants, maquillage, shampoings… Tout y passe et est analysé en une fraction de seconde par votre téléphone grâce à la reconnaissance de code-barre.

Yuka revendique désormais près de 4,5 millions d’utilisateurs et fonctionne sur un système collaboratif. Ainsi, si l’un des produits que vous possédez dans votre salle de bain n’apparaît pas dans l’application, vous pouvez l’ajouter et commencer à enrichir sa description. De quoi développer encore et encore cette base de données déjà très étoffée. D’ailleurs, on vous conseille de vous asseoir afin de l’utiliser car il est malheureux de constater que la majeure partie de nos crèmes et autres cosmétiques n’obtient pas de très bonnes notes. Pire encore, c’est avec une mention mauvaise ou médiocre qu’ils sont reçus… Pour l’heure, nous n’avons trouvé qu’un seul produit avec la note maximale quand les autres oscillent vers le bas du classement. Ça fait froid dans le dos…

Pas de doute, les courses risquent d’être d’autant plus longues maintenant.
Et vous, vous utilisiez déjà cette application avant ?

Enjoy,
Les Éclaireuses

 

Retrouvez le meilleur de la mode dans votre boite mail

-

-

-

-

rejoignez la communauté Facebook des éclaireuses

-