Le vitiligo est une maladie encore peu connue qui implique une multitude de taches blanches et très visibles sur la totalité du corps et du visage. C'est ce qu'a voulu mettre à l'honneur la photographe Elisabeth Van Aalderen, tout juste âgée de 26 ans.

"J'ai commencé à avoir de minuscules taches blanches sur ma main gauche", a déclaré Elisabeth à Bored Panda. "Après quelques semaines, les petites taches se sont transformées en une plus grande tache. C'est là que tout a commencé. Aujourd'hui, 60% de ma peau est couverte de vitiligo."

Elle explique également que lorsque les personnes voient des femmes et des hommes atteints de Vitiligo, ils ne voient que la maladie, mais pour elle, il s'agit de beauté et de positivité. C'est à travers un shooting photo intitulé "Shades of Pale" des plus magiques et magnifiques qu'elle met à l'honneur des femmes ayant la même maladie qu'elle.

Pour la plupart de ces femmes, ces photos les ont aidés à reprendre confiance en elle, à se voir d'un autre oeil et à s'accepter telle qu'elles sont réellement.

Son projet est de montrer que "la plupart du temps, ce qui nous distingue, c'est ce qui nous rend beaux, et surtout, vous pouvez être à l'aise dans votre peau, quelle que soit la condition de votre peau."

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Elisabeth Van Aalderen (@elisabethva) le

 

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Elisabeth Van Aalderen (@elisabethva) le

 

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Elisabeth Van Aalderen (@elisabethva) le

 

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Elisabeth Van Aalderen (@elisabethva) le

 

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Elisabeth Van Aalderen (@elisabethva) le

 

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Elisabeth Van Aalderen (@elisabethva) le

 

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Elisabeth Van Aalderen (@elisabethva) le

 

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Elisabeth Van Aalderen (@elisabethva) le