C'est LA coiffure tendance du moment ! Vous l'avez sûrement remarqué, les knotless braids ont pris possession de toutes les têtes afros sur Instagram pour notre plus grand plaisir. De Beyoncé à Zendaya, toutes l'adorent. Pour comprendre cet engouement que sont les knotless braids, il faut d'abord maîtriser sa science, alors accrochez-vous, on vous offre un petit cours sur les différents types de tresses africaines.

Pour commencer, les tresses, ou box braids en anglais, font leur apparition il y a des milliers d'années dans différentes civilisations africaines. Popularisées dans les années 90 et 2000 par des stars afros, elle se sont très vite installées dans le hall of fame des coiffures intemporelles. Très pratiques, puisqu'elles nécessitent peu d'entretien et qu'elles protègent les cheveux afros naturels des agressions extérieures comme le froid et la pollution.

Les tresses sont parfaitement adaptées aux cheveux afros et crépus des femmes noires et métisses, mais il est tout à fait possible de les réaliser sur des cheveux non crépus !

Aujourd'hui, il existe énormément de styles de tresses différentes pour tous les goûts : les box braids que l'on appelle ainsi à cause de la forme carrée formée par la tresse africaine collée au niveau du crâne, la braid en crochet qui ne se tresse pas mais se crochète sur une natte collée, les tresses bouclées pour plus de volume, les twists à deux branches, les choix de coiffure, couleurs et modèles sont infinis !

Pour réaliser des extensions africaines, c'est très simple puisque vous n'avez besoin que de mèches synthétiques que vous pouvez acheter dans une boutique afro, de l'huile d'argan ou jojoba pour hydrater votre cuir chevelu, un peigne pour séparer vos cheveux et enfin de petits élastiques ! C'est un travail très long, certains modèles nécessitent près de 5 heures de tressage, notre conseil : aller chez un coiffeur spécialisé, mais pour les plus courageuses d'entre vous, voici un petit tuto coiffure pour tresser les box braids comme une pro !

Les knotless braids sont les tresses du moment ! Cette technique offre un rendu plus naturel et surtout effectue moins de pression sur le cuir chevelu. C'est-à-dire qu'après vous être coiffée, vous pouvez attacher vos cheveux sans douleur en chignon haut ou en queue de cheval, contrairement aux autres types de braids qui rendent le coiffage plus difficile...

Les knotless braids n'auront plus de secrets pour vous grâce à nos conseils et astuces.

Enjoy,

Les Éclaireuses

1. Quelle est la différence entre les box braids et les knotless braids ?

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par CeeKay (@chloekitembo)


La réalisation des box braids classiques nécessite la formation d'un nœud qui vient s'installer sur votre cuir chevelu alors que les knotless se créent à partir du cheveu naturel et en ajoutant petit à petit les extensions de cheveux sur la longueur grâce à la technique du "feed-in".

Les box braids vont venir effectuer une pression sur le cuir chevelu qui, une fois terminé, rend la coiffure douloureuse pendant plusieurs jours, vous porterez donc souvent vos braids lâchées durant cette période pour éviter d'avoir mal. La technique knotless, elle, offre moins de douleur et donc est plus "maniable" dès la fin de la coiffure. De plus, le rendu est beaucoup plus naturel à la racine.

2. Est-ce que les knotless glissent des cheveux ?

-


C'est connu, les box braids mal réalisées, sur cheveux courts ou bien au bout de plusieurs semaines, peuvent glisser. En effet, le nœud peut se desserrer et faire tomber la tresse. C'est plutôt embêtant ! Avec les knotless braids, il y a beaucoup moins de chances que la tresse glisse de vos cheveux car il n'y a aucun nœud à la racine. La tresse est au fur et à mesure connectée à vos cheveux naturels.

3. Comment faire des knotless braids facilement ?

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par DIDI-STONE (@didistone)

Pour des knotless réussies, il vous faut tout d'abord beaucoup de patience. Vous aurez besoin d'un peigne à queue, de cire coiffante et d'extensions de cheveux synthétiques.

ll faut avoir conscience de la taille que vous souhaitez pour votre knotless braids et cela vaut pour n'importe quel type de braids. Pour vous faciliter le travail, qui durera pendant plusieurs heures, séparez vos cheveux en 4 parties : d'oreille à oreille et du front jusqu'à la nuque si vous souhaitez des jumbo knotless braids. Si vous désirez des knotless braids fines, séparez vos cheveux en deux d'oreille à oreille et tracez 4 rangées à l'arrière et 6 à 7 rangées sur la partie du devant. Vous pouvez au choix tracer vos knotless en carré, la forme la plus commune, en rond en triangle.

Pour créer la knotless, sélectionnez une section puis séparez-la en trois branches après y avoir appliqué légèrement de la cire coiffante. Au préalable, prévoyez 3 mèches en fonction de la grosseur que vous souhaitez pour vos knotless braids et proportionnelles à la section de cheveux tracée. Commencez par tresser vos cheveux naturels 1 à 2 fois et connectez la mèche synthétique à vos cheveux. Ajoutez les 3 mèches prévues puis lorsque vous arrivez au milieu, lorsque la tresse rétrécit, ajoutez une nouvelle mèche pour retrouver l'épaisseur souhaitée jusqu'à la fin de la tresse.

Une fois toutes les knotless braids réalisées, trempez les braids dans l'eau chaude, voire bouillante, pour les rendre plus souples. Coiffez vos baby hair et le tour est joué !

4. Quelles extensions de cheveux synthétiques utiliser pour les knotless braids ?

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Lex (@itslexclusive)

Il en existe dans plusieurs marques différentes. Les cheveux synthétiques les plus connus sont ceux de la marque X-Pression que vous pouvez trouver facilement dans les magasins pour cheveux afros ou encore les mèches Naomi qui existent maintenant en "pre-streched" pour un effet plus naturel sur les pointes de vos knotless braids.

5. Peut-on laver les knotless braids ?

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Prisca Harris (@priscaharris)

Le cheveu de type afro, une fois qu'il est protégé, n'a pas forcément besoin d'être lavé car il s’agit d'un cheveu qui graisse moins qu'un cheveu de type caucasien. Cependant, au bout de deux semaines de coiffure protectrice avec les knotless ou n'importe quelle autre coiffure, vous pouvez laver vos cheveux. Veillez simplement à frotter délicatement votre cuir chevelu pour éviter de "gommer" les tracés.

 

Tags : maquillage, instagram, cheveux, maquillage tendance