Des snipers ont prévu d’abattre par hélicoptère 10 000 dromadaires sauvages en Australie, en raison de la menace que constituent ces animaux pour les populations.

En effet, à cause de la sécheresse, les dromadaires peinent à s’abreuver normalement et se rapprochent de plus en plus des localités de l’intérieur du pays, en quête d’eau et de nourriture. Le tout constitue une menace pour les réserves de ces villages, en plus de provoquer des dégâts et de constituer un danger pour les automobilistes.

2019 est, pour l’Australie, l’année la plus chaude et sèche qu’elle ait connue, ce qui a entraîné de catastrophiques feux de forêt, qui sont toujours en train de sévir et de ravager le pays, mais également des pénuries d’eau dans de nombreuses localités.

Pour cette raison, des responsables locaux de l’État d’Australie-Méridionale ont décidé de lancer cette campagne d’abattage de cinq jours, qui va être conduite dans les territoires de l’Anangu Pitjantjatjara Yankunytjatjara (APY), vaste zone d’administration locale gérée par les aborigènes dans l’extrême nord-ouest de l’Australie-Méridionale.

Il s’agit de la première opération de ce genre dans cet État.

Les Éclaireuses