Face à l’épidémie de coronavirus, le traitement le plus efficace pour guérir de la maladie pourrait être les personnes infectées elles-mêmes.

Aux États-Unis, les médecins ont été autorisés à utiliser, dans certains cas, des perfusions de sang chargé d'anticorps issues de patients qui se sont rétablis du Covid-19 pour favoriser la guérison des cas les plus graves. Food and Drug Administration (FDA), l'Agence américaine du médicament encourage notamment à continuer les expérimentations.

Cette technique consiste donc à utiliser les anticorps des personnes guéries et à les injecter soit au secours des personnes en état grave, soit pour renforcer l'immunité des patients nouvellement infectés ou celle des personnes qui risquent de contracter la maladie.

Même si son efficacité est jugée moins fiable que celle d’un médicament, les chercheurs estiment que cette méthode pourrait néanmoins immuniser les personnes à risque.

« Le déploiement de cette option ne nécessite aucune recherche ni développement. Elle pourrait être déployée en quelques semaines puisqu’elle s’appuie sur les pratiques habituelles des banques de sang », explique le Dr Arturo Casadevall de l'Université Johns Hopkins.

Pour venir en aide à ces personnes, les médecins Américains appellent donc les anciens malades du coronavirus à venir donner leur sang dont le plasma serait isolé. Après être traité, il sera injecté aux patients malades et viendra aider à la reconnaissance des autres molécules afin de faciliter leur élimination.

Une bonne nouvelle qui donne de l'espoir en ces temps difficiles. 

Les Éclaireuses