Halloween est en réalité la contraction des termes « All Hallows-Even », soit la veillée de tous les défunts. Originaire des îles celtiques, cette fête est l’équivalent de notre fête de la Toussaint. Elle a pour but de célébrer et de signifier notre amour aux personnes que nous avons perdues. Même si elle festoie autour de la mort et qu’elle a doucement glissé vers de nombreux carnavals terrifiants, Halloween est une fête pleine de joie (et d’épouvantes). Chaque pays détient aujourd’hui sa propre version d’Halloween. Certains restent ancrés dans la tradition quand d’autres cèdent au marketing et à l’emprunt de cultures voisines. Quoi qu’il en soit, plus on est de fous, plus on rit !

Voici à quoi ressemble Halloween dans 8 des pays qui célèbre cette fête chaque année.

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

1. Irlande

-

Comme indiqué dans l'introduction, Halloween est née en Irlande ! Elle est un dérivé du rite de "Samhain", la première des 4 grandes fêtes religieuses de l'année celtique qui marquait, il y a plusieurs années, le passage d'une année à l'autre mais également d'un monde à un autre. Ce rituel se pratiquait au départ sur l'île d'Émeraude. De nos jours, Halloween se célèbre non plus avec des potions magiques et des chaudrons mais bien de l'alcool et des déguisements. Dublin organise chaque année une grande parade "morbide" et un feu d'artifice pour l'occasion.

 

2. États-Unis

-

Pour vous donner un ordre d'idées, les ventes de produits dérivés pour Halloween sont quasiment équivalentes à celles de Noël ! Aux USA, Halloween est une véritable institution. Dans la nuit du 31 octobre au 1er novembre, les enfants se déguisent et passent récupérer des bonbons en tapant aux portes des maisons voisines. C'est de cette tradition que vient le fameux "Trick or Treat" (=Farce ou Friandise). De plus, c'est aussi aux États-Unis que les familles achètent d'énormes citrouilles pour les creuser et les personnifier, afin qu'elles fassent office de lanternes.
Enfin, même au cinéma, Halloween est à l'honneur ! Durant cette période, la plupart des films en salle sont volontairement des films d'horreur.

 

3. Royaume-Uni

-

En Grande-Bretagne, la course aux bonbons des enfants est moins répandue. Tout dépend où vous résidez mais les quartiers de Notting Hill et Chelsea sont particulièrement actifs durant cette période. Beaucoup de locaux décident de décorer leurs maisons à la manière des décorations festives de Noël mais en un peu plus orange et poussiéreux !
Au centre de Londres a lieu la "Marche des Zombies" qui suit un périple défini afin de s'arrêter dans plusieurs bars emblématiques sur le chemin. De plus dans la ville de "Jacques l'éventreur", les attractions qui collent au thème d'Halloween sont nombreuses, vous pouvez tenter le "London Dungeon", le "Ghost Bus tour" ou encore justement le "Jack The Ripper Museum".

 

4. Norvège

-

La fête d'Halloween n'a fait son apparition dans le grand froid norvégien que dans les années 90. Ce n'est pas vraiment une institution mais plutôt une belle occasion pour les parents comme pour les enfants de se déguiser et de festoyer ! Le fameux "Trick or Treat" s'est transformé en "Knask eller knep !" et les enfants du Grand Nord profitent eux aussi des avantages en bonbons de la fête des Morts.

 

5. Suède

-

Pour la Suède, même combat qu'en Norvège, Halloween n'est pas devenue une institution mais plutôt un filon marketing. Les enfants vont chercher des bonbons de manière un peu isolée et certains bars trouvent dans cette fête une possibilité de soirée à thème. Si vous adorez l'ambiance d'Halloween, vous n'en ressentirez qu'un faible rayonnement en Suède. Il existe tout de même un "Tour des fantômes de Stockholm" disponible tout le reste de l'année mais qui prend un peu plus d'ampleur durant la période de la Toussaint.

 

6. Allemagne

-

Comme ses homologues suédois et norvégien, l'Allemagne voit l'émergence d'Halloween s'opérer dans les années 90. Malgré le Halloween-Burg-Festival qui se déroule entre les murs du célèbre château de Frankenstein, Halloween reste une festivité auquel participe qui veut.

rejoignez la communauté Facebook des éclaireuses

 

7. Mexique

-

Au Mexique, la Toussaint ou plutôt "el Dia de los muertos" est un évènement très populaire. Il représente la "commémoration des fidèles défunts". Les Mexicains célèbrent les morts avec autels dédiés et offrandes. Culturellement, ils pensent que ce jour permet de faire subsister leurs ancêtres dans le monde des morts. Ils croient que cesser de penser à un être décédé, provoque sa deuxième mort. Et c'est pour ça que ce jour existe, pour dédier au moins une journée dans l'année aux souvenirs d'une ou des personnes que l'on a perdues. C'est une fête particulièrement joyeuse et colorée. Loin des codes orange et noirs des autres fêtes d'Halloween à travers le monde, ici, ce sont fleurs et couleurs vives qui priment. Les femmes ont pour habitude de se peindre le visage en squelettes colorés et d'orner leurs têtes de grosses fleurs. Un peu comme pour signifier que la mort n'est pas si sombre qu'on l'imagine.

 

8. Espagne

-

En Espagne, Halloween se fête le 2 novembre. Selon une croyance païenne, les âmes des personnes décédées flottent tout le temps au-dessus de nos têtes. Mais ce n'est que cette nuit-là qu'elles ont la possibilité de partager un repas avec leur "ancienne" famille. C'est pourquoi la tradition veut que toutes les familles placent des bougies à leurs fenêtres afin d'éclairer le chemin de leurs ancêtres. Dans la culture espagnole, la Toussaint est une période très importante qui se célèbre en famille.