Ils sont forts, ces Britanniques !

Des chercheurs d’outre-Manche ont récemment mis au point une procédure médicale permettant aux femmes de retarder leur ménopause de 20 ans. Bouffées de chaleur, difficultés à dormir, dépression ou encore baisse de libido pourront donc être repoussées.

Une bonne nouvelle, car aucune femme n’a hâte de subir ces dérèglements hormonaux.

La procédure existe déjà, mais est réservée aux femmes souffrant de cancer… Désormais, toutes sont concernées par cette avancée !

D’après le Guardian, cette technique médicale pourra alors être étendue "à des millions d’autres femmes pour retarder l’apparition des symptômes les plus courants de la ménopause".

L’opération pouvant coûter de 7 000 à 11 000 euros, les femmes ont tout intérêt à avoir mis de l'argent de côté et devront nécessairement être âgées de moins de 40 ans. Toutefois, l'efficacité de l'intervention peut différer en fonction des âges. Plus on est jeune et plus la ménopause sera retardée. 

Neuf femmes ont déjà participé à cette expérience consistant à prélever un échantillon de tissu ovarien, de le congeler et de le réimplanter pour compenser le niveau d’hormones en chute libre.

Une avancée qui pourrait autant faciliter la vie de nombreuses femmes que faire du bien à l'économie en réduisant les coûts du traitement de la ménopause. 

Enjoy, 

Les Éclaireuses