Le temps des premières félicitations est passé, l'hystérie du sexe du bébé s'est calmée et vous commencez à voir votre bidon doubler. 

Vous êtes partie pour 9 mois de mutation, vous voilà habitée et il faut le temps de vous y habituer. 

Alors pour entreprendre cette grossesse du bon pied, pensez à vous bouger ! Cela sera bon pour votre corps, pour votre mental et pour bébé ! 

Si ce sujet est assez controversé, il faut garder en tête qu'une activité physique normale ne vous fera jamais de mal.

Alors pour savoir quel sport choisir et quels sont ceux à bannir, découvrez tout ce que vous devez savoir à propos de la pratique d'une activité sportive pendant votre grossesse. 

Vous verrez, vous nous remercierez ! 

Enjoy, 

Les Éclaireuses

 
1 - Pourquoi faire du sport ? 
Source : joannajohansson.forme

Pendant ces 9 mois, votre corps va se transformer : il va bien évidemment gonfler, mais votre respiration sera plus largement sollicitée, votre métabolisme doit se réadapter. Il faut donc se forcer à faire quelques activités pour bouger votre corps. Il est très important de bien choisir quelle pratique choisir puisqu'elle doit garantir votre sécurité et celle de bébé. 

Tout d'abord, le sport est un super moyen de se préparer à l'accouchement, car il permet avant tout de renforcer la ceinture abdominale, qui, vous le savez est actrice principale tout le long de votre grossesse. 

De plus, le sport préviendra les troubles comme une mauvaise circulation sanguine ou l'améliorera simplement, ce qui n'est évidemment pas négligeable. De même, crampes, hémorroïdes dues à la grossesse seront également considérablement réduites.

Une activité sportive est également essentielle pour le moral : une femme voit son corps grossir pendant de longs mois, il est donc important que le corps reste musclé : et pour l'après et pour le moral. Des frustrations se feront ressentir car vous ne serez pas libre de faire ce que vous voulez. Elle permettra de vous libérer l'esprit et de vous procurer de l'énergie. 

Enfin, dernière raison et pas des moindres : bébé profitera aussi de votre activité sportive car son développement sera stimulé, et ses sens décuplés.

Retrouvez le meilleur de la mode dans votre boite mail

2 - Quels sports éviter ? 
Source : joannajohansson.forme

Sont interdits d'office tous les sports dits dangereux ou pouvant potentiellement provoquer une chute. On ne prend aucun risque avec des activités généralement liées à l'adrénaline : pas de ski, d'équitation, d'escalade, de vélo...

Les sports collectifs sont également loin d'être idéaux : baskets, rugby, foot etc. : on préfère la douceur et la détente. 

Bannissez également tous les sports de combat. Il est hors de question que vous ou ne bébé reçoive des coups. Exit donc la boxe, le karaté, le judo et leurs cousins. 

Enfin, on évite les disciplines faisant appel ou pression sur le périnée : pas de corde à sauter, de trampoline ou même de running. 

 

rejoignez la communauté Facebook des éclaireuses

3 - Quels sports choisir ? 
Sport : joannajohansson.forme

On adore tout d'abord les sports aquatiques qui sont calmes, relaxants et donc largement recommandés pour les femmes enceintes. Ils permettent d'augmenter les capacités respiratoires, cardiaques et améliorent les articulations. Sauf contre-indication de votre médecin, vous pouvez y aller les yeux fermés. 

La marche est également tout à fait adaptée puisqu'elle est praticable partout et tout le temps et permet de se bouger sans risque aucun. Pendant les 9 mois donc, ne lésinez pas sur la marche qui vous fera le plus grand bien. 

Le pilates ou la gymnastique douce sont tout à fait envisageables car ils améliorent aussi la respiration tout en musclant votre corps entier. Vous prendrez moins de poids grâce à eux et vous vous sentirez active. 

Enfin, LE sport recommandé à la plupart des femmes enceintes est le yoga. Ses bienfaits s'appliquent tout particulièrement aux femmes enceintes à qui il est proposé de se relaxer tout en tonifiant l'intégralité de son corps. La souplesse est décuplée et l'énergie renouvelée. De plus, le muscle pelvien est renforcé, ce qui prépare nettement à l'accouchement et la circulation sanguine est améliorée. Enfin, il offre méditation, détente, relaxation et sensation de bien-être qui ne sont clairement pas négligeables dans le quotidien d'une femme enceinte. 

Nous recommandons particulièrement les sports endurants qui redonnent confiance à la concernée mais surtout lui permettent de gérer stress et angoisse liées à la grossesse et au reste.

Dans tous les cas, faites attention aux échauffements mais surtout aux étirements trop violents. N'oubliez jamais d'écouter votre corps, c'est lui qui connaît vos limites, ne forcez surtout pas. Dès que vous ressentez la moindre douleur ou même symptôme anormal, arrêtez tout et n'hésitez pas à consulter. 

Vous DEVEZ prendre ceci avec des pincettes, un faux mouvement pourrait mettre en péril la sécurité de bébé.

 

 

Photo de couverture : ©netdoctor.cdnds

 

Tags : grossesse, sport