Si vous pensiez qu’il fallait être championne de gymnastique pour atteindre le point G, détrompez-vous ! Nous vous avons trouvé la recette magique pour y parvenir.

Nommée « speed bump », ou « ralentisseur » en français, cette position est idéale pour celles qui souhaitent à avoir un orgasme, mais aussi pour les adeptes de la nouveauté.

Bon, on vous l’accorde, ça n’a rien de franchement sexy de faire référence à un dos d’âne que l’on trouve sur la route, mais, en réalité, dans ce nom, se cache une position alliant confort et plaisir !

Avant de vous révéler les mystérieux pouvoirs du speed bump, place à un petit rappel technique.

Le point G désigne une zone du vagin qui, lorsqu’on le stimulerait, vous amènerait au 7ème ciel, et en un rien de temps ! Ça vend du rêve dit comme ça, non ?

Eh bien, sachez que le speed bump favoriserait la fusion et le rapprochement physique des deux partenaires. Que vous soyez un couple hétéro ou lesbien, ça n’a aucune importance, tant que vous prenez votre pied.

Mais comment pratiquer le ralentisseur ?

Il faut savoir que ça se rapproche beaucoup de la levrette. La seule différence réside dans la surélévation du bassin. Pour cela, il faut une personne « en dessous » et une personne « au-dessus ». Le « ralentisseur » se positionne sur le ventre et place un oreiller sous ses hanches, de sorte que son bassin soit surélevé.

Et voilà la véritable clé pour atteindre le point G ! N’oubliez donc pas votre oreiller ! Votre partenaire pourra donc ensuite vous pénétrer et si vous êtes d’humeur romantique, il pourra également vous déposer des baisers dans le cou.

Mais comment cette position permet-elle d’atteindre l’orgasme ?

Cette position permet d’effectuer une pénétration plus profonde. De ce fait, on peut atteindre l’orgasme beaucoup plus facilement grâce à cette pression émise sur la zone pelvienne.

Mais ne vous en faites pas ! Si vous ne trouvez pas votre bonheur avec le speed bump, d'autres positions permettent d'atteindre le point G.

C'est parti !

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

1. La pie

-

Votre partenaire est en position assise sur une chaise ou sur un rebord de lit. Vous vous asseyez à votre tour sur lui, face à lui. Puis, vous vous positionnez au plus près de lui. Vous pourrez ensuite aller à l’allure qui vous convient et gérer l’intensité de la pénétration.

 

2. La déesse

-

Assise sur son bassin, toujours face à lui, vos jambes se placent de chaque côté de son corps. Votre partenaire doit avoir le haut de son corps légèrement relevé ainsi que les jambes fléchies. À vous la position de déesse !

 

3. La balançoire

-

Placez-vous dos à votre partenaire. Penchez-vous ensuite légèrement vers l’avant. Votre point G sera assurément stimulé !

Retrouvez le meilleur de la mode dans votre boite mail

4. La brouette

-

Pour les plus sportives, la position de la brouette consiste à déposer vos avant-bras sur le sol, dos à votre partenaire. Puis, confiez-lui vos jambes et relevez votre bassin afin qu’il reste debout pendant la pénétration. Pourquoi on aime cette position ? Pour la simple bonne raison qu’elle permet une pénétration plus profonde et donc stimule le point G !

 

5. L'enclume

-

Enfin, voici la position qui nécessite un minimum de souplesse. Mais pas de panique ! Avec un peu d’entrainement, vous y arriverez comme sur des roulettes ! Allongez-vous sur le dos, puis relevez vos jambes au niveau de la tête. Quant à votre partenaire, il se tient allongé au-dessus de vous. Cette position permet de travailler votre souplesse tout en y prenant du plaisir, qui dit mieux ?

 

 

Tags : sexe