Longtemps mis de côté, l’orgasme féminin n’aura jamais été aussi libéré !

Malheureusement, tout n’est pas terminé et il reste du chemin à parcourir pour que le voile soit totalement levé sur tous les préjugés qui pèsent encore sur le sujet.

Phénomène pourtant naturel et réponse physiologique, l’orgasme féminin résulte de l’excitation sexuelle à son paroxysme que ressent une femme et qui influe tant sur son corps que sur son esprit.

On décortique ce moment d'extase que l'on cherche dans une relation sexuelle (seule ou accompagnée) en 8 chiffres clés et insolites pour mieux l’appréhender !

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

2

-

C'est le nombre d'hormones que notre corps libère au moment de l'arrivée au Nirvana. L'ocytocine, aussi appelée hormone du bonheur, et la prolactine procurent cette sensation divine qu'est le relâchement musculaire et physique total.

 

2,5

-

Il y a 2,5 milliards d'orgasmes chaque année à travers le monde. Un chiffre qui correspond à 100 millions d'orgasmes par heure et 1,5 million par minute. Des données livrées par le site Global Orgasm.

 

5

-

C'est le pourcentage (très très faible) de femmes qui parviennent à atteindre l'orgasme au cours de leur premier rapport sexuel.

 

7

-

C’est le pourcentage de femmes qui n’ont jamais eu d’orgasme, d’après une étude IFOP publiée en 2014. Un phénomène que l’on appelle « anorgasmie » et qui n’empêche pas de ressentir du plaisir lors des rapports sexuels.

 

18

-

Seulement 18% des femmes parviennent à jouir lors de rapports sexuels avec pénétration, selon un sondage réalisé en 2019 par Lelo, leader mondial d'accessoires intimes. Et pour cause : la stimulation clitoridienne a un rôle essentiel pour atteindre l’orgasme.

Retrouvez le meilleur de la mode dans votre boite mail

19,9

-

C'est le temps moyen en seconde d'un orgasme féminin selon une étude publiée en 1985 dans la revue Sexual Behaviour. Une jouissance plus longue que celle des hommes, chez qui l’orgasme dure environ 6 secondes, désolées.

 

50

-

Une étude conduite par le professeur Kim Wallen révèle que pour 50% des femmes, la stimulation clitoridienne leur est indispensable pour atteindre l'orgasme.

 

62

-

Près de deux tiers des Françaises ont affirmé avoir déjà simulé un orgasme au cours de leur vie sexuelle, d’après une étude menée par l’IFOP en 2019. Une des raisons avancées par les femmes qui feignent l’orgasme ? Ne pas le blesser l’estime de leur partenaire.

 

74

-

Selon un sondage IFOP, 74% des Françaises ont reconnu s'être masturbées au cours de leur vie. Il s'agit d'ailleurs du meilleur moyen pour elles de jouir : elles sont ainsi 46% à atteindre plus facilement l'orgasme seules.

 

2017

-

Le clitoris, organe féminin entièrement dédié au plaisir, est représenté correctement dans les manuels scolaires depuis 2017. Avant cette date, le clitoris était soit totalement absent des livres scolaires, soit représenté uniquement par son gland.