Femme, nom commun féminin : individu femelle et adulte de l'espèce humaine, appelée fille avant la puberté. 

Ok, selon le Larousse. Mais il omet de dire que la femme, c'est aussi chaussures, dressing qui déborde, apéros entre copines, glamour, paillettes et tempéraments bien trempés. Mais aussi, intelligence supérieure, adepte du jeu de la séduction et de manipulations diverses.

Enfin, pour ce qui est des points positifs. Parce-que contre toutes idées reçues, nous les femmes, nous portons certains fardeaux existentiels sur nos frêles épaules. 

Comment ? Les hommes osent nous faire croire que c'est absolument gééééééééniiiiiiiiiiiaaaaal d'être une femme parce-que : on ne paye pas l'entrée en boite de nuit, parce-qu'on peut avoir plusieurs orgasmes d'affilée et parce-qu'on donne la vie. 

Ouais, enfin peut être changeront-ils d'avis si vous leur faites lire la liste suivante.

Voici 15 choses qui nous font détester d'être des femmes.

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

1) Devoir s'épiler moult parties du corps, régulièrement
Source : Giphy 

Non mais sans blague. Pourquoi diable avons-nous des poils ? On s'en sert ? Non ! Sont-ils utiles ? Non ! C'est esthétique ? Absolument pas ! Alors pourquoi, pourquoi, pourquoi recouvrent-ils notre peau ? Et puis bien sûr, sur des parties bien visibles afin que nous soyons obligées de les enlever sous peine de ressembler au Yéti. 

 

2) Défendre la cause de notre sexe et passer pour une féministe frustrée, automatiquement
Source : Giphy 

Sexe faible et j'en passe. Et comme d'habitude, à chaque fois que nous avons le malheur d'ouvrir un tantinet la bouche pour éviter de se faire traiter comme des paillassons, surgit le classique et néanmoins néandertalien "arrête de faire ta féministe". Grrrrrrrrr ! Non, vous êtes une femme, une vraie et vous méritez qu'on vous respecte. Vous n'avez rien à voir avec les femens ou les vieilles filles partisanes du célibat jusqu'à la mort. 

 

3) Prendre du poids au moindre écart alimentaire
Source : Giphy 

Nous ne sommes peut-être pas toutes concernées. En revanche, la plupart confirmeront volontiers. Pourquoi prenons-nous une taille de pantalon à chaque fois qu'on se permet quelques petits écarts (oui, parce-que 3 menus au Mac Do, une entrecôte avec frites maison et 12 makis, c'est encore light) ? Grand mystère de l'espèce humaine. Condamnées à manger de la salade et des bols de soupe tandis que nos rivaux masculins s'empiffrent de pizza sans prendre un gramme, à toute heure du jour et de la nuit. 

 

4) Devoir râler, pester, militer pour être considérée comme l'égale de l'homme
Source : Giphy

Qu'on parle salaire ou sport, c'est un vrai combat de tous les jours. Pourtant ce n'est pas parce-que nous n'avons pas le même matériel entre les jambes que nous sommes moins intelligentes ou plus faibles physiquement. Non mais c'est quoi ça ? 

 

5) Avoir une envie pressante et aucune toilette en vue pour la soulager
Source : Giphy

Alerte rouge, code 05 ! On répète : ALERTE ROUGE, CODE 05 ! Cette fichue envie pressante qui nous pourrit l'existence. Pourtant, c'est pas faute d'être prévenante et d'aller aux toilettes chaque fois que vous partez de chez vous. Mais non, il faut qu'elle arrive sans prévenir à ce moment là ! Elle le fait exprès, il n'y a pas d'autres explications. Et puis, bien entendu, nous n'avons pas ce qu'il faut pour faire pipi dans la rue comme les hommes. Obligées de s'accroupir comme à la guerre. On vous passe les détails, on est sûres que vous voyez très bien. 

 

6) Voir son corps se déformer, s'étirer et souffrir juste pour perpétuer l'espèce humaine
Source : Giphy 

Alors oui, donner la vie c'est bien. Risquer la sienne, un peu moins. Bon, on exagère un peu. Mais franchement ? Entre les 9 mois de la grossesse où nous sommes absolument lourdes, étirées, déformées... Il faut en plus que l'on expulse la chose dans d'atroces souffrances. Si c'est pas de l'amour maternel ça...

 

7) Avoir des vêtements dans tous les sens et ne jamais savoir comment s'habiller
Source : Giphy

Les hommes ont-ils également ce rituel angoissant chaque matin ou chaque soir avant de sortir ? Non, on ne pense pas. Typiquement féminin et extrêmement embarrassant : un amour irrépressible de la mode et jamais rien qui s'accorde avec notre corps. Faut pas s'étonner si on éprouve le besoin régulier de renouveler tout ça. La belle excuse ! 

 

8) Endurer ces tortionnaires de règles, tous les mois
Source : Giphy 

Un jour, elles arrivent. Et puis jamais, elles ne repartent. Enfin si, mais une fois que l'on a dépassé la moitié de notre vie. C'est juste ça ? De devoir subir une vieille douleur chaque mois qui nous cloue au lit, nous met de mauvaise humeur, nous triture le ventre et nous fait manger comme des ogres. Non ça ne l'est pas. Et tout ça pour au final, avoir l'honneur de procréer. Cette arnaque. 

 

9) Réfléchir quand on travaille, quand on mange, quand on dort... Bref réfléchir tout le temps
Source : Giphy 

La femme est un être bien curieux qui, dès lors qu'elle est munie d'un cerveau lance la machine à réflexions et ne l'arrête jamais. Du réveil jusqu'au coucher, en passant la nuit, nous réfléchissons tout le temps, pour tout et pour n'importe quoi. Quoi manger ? Quoi répondre à ce message ? Être ou ne pas être ? Tout y passe ! Faut pas s'étonner d'être aussi épuisées et épuisantes...

 

10) Devoir respecter la liste sans fin des règles d'or de la fille bien, convenable, bonne à marier
Source : Giphy

Quand on est une femme, il y a plein de codes et de règles à respecter pour ne pas être dénigrée, mal jugée etc... Le vrai petit mode d'emploi de la femme parfaite. Non, il ne faut pas roter. Non, tu ne peux pas dire tout ce qui te passe par la tête. Non, tu ne couches pas le premier soir. Et respirer, on a le droit ou comment ça se passe ?  

 

11) Avoir l'envie irrépressible de faire disparaitre chaque imperfection apparaissant sur notre visage
Source : Giphy

Vous voyez cette petite rougeur qui se manifeste sur le bout de votre nez ? Vous ne pouvez pas envisager une seule seconde de la laisser en paix. Il faut la triturer, la secouer, la presser de gauche à droite et de bas en haut. Jusqu'à sortir la phrase fatidique..."Non mais regarde moi ce bouton, on ne voit QUE ça". Peut-être que ce ne serait pas le cas si on ne s'était pas acharnée dessus pendant 15 minutes tandis que les hommes s'en moquent éperdument. 

 

12) Ne jamais savoir si c'est mieux d'être célibataire ou en couple
Source : Giphy

Célibataire, en couple. En couple, célibataire ? Vous ne savez jamais ce qui est le mieux. Vous avez toujours le choix, vous êtes une femme après tout... Mais quand le choix devient un fardeau, qu'est ce qu'on est censées faire exactement ?

 

13) Avoir une poitrine qui, bizarrement, camoufle nos jolis yeux
Source : Giphy

Avez-vous déjà remarqué comme la couleur de nos yeux devient floue et approximatives lorsque nous avons un décolleté ? Notre poitrine est un véritable cadeau empoisonné. Alors oui, elle nous rend sensuelle et sexy. Mais en ce qui concerne une conversation entre 4 yeux avec un membre de la gent masculine, y'a plus personne ! 

 

14) Être obligée d'être toujours un minimum couverte même s'il fait plus de 30°
Source : Giphy

Les hommes ont indéniablement la chance de pouvoir se balader torse à l'air lorsque la chaleur se fait trop écrasante. Pas de tee-shirt, un petit short et ça passe. Et sinon, si nous nous mettions à faire la même chose, ça poserait un problème à quelqu'un ? Non parce-que la transpiration et le tee-shirt qui colle dans le dos, ça va 5 minutes aussi...

 

15) Devoir être maquillée, apprêtée et toujours souriante pour être plus "belle"
Source : Giphy

"Non mais c'est bien mieux une femme, au naturel". C'est pas vous qui contredirez cette affirmation. En revanche, elle relève un tout petit peu du surnaturel quand vous dormez 6 heures par nuit à cause de votre rythme insensé de vie. Vis ma vie de cernée et offre moi un anti-cernes pour Noël.