Un violentomètre pour sensibiliser le grand public sur la question des violences conjugales. C'est le pari du collectif #NousToutes qui s'est inspiré d'une initiative déjà mise en place par le maire de Noisy-Le-Sec en novembre dernier. Le but des activistes est de donner plus d'ampleur à l'opération pour essayer de sensibiliser un maximum de personnes sur la question des violences et des féminicides

Utiliser le pain comme support de communication

S'il y a bien quelque chose qui représente les Français, c'est leur amour pour le pain. Au quotidien, des milliers de personnes passent par les boulangeries, le sachet de baguette est donc un support de choix pour atteindre le plus de personnes en un minimum de temps. 

L'association a donc lancé un appel aux dons pour financer l'impression des sachets, 28.500€ ont d'ores et déjà été récoltés et quelque 600.000 emballages sont en cours d'impression. Les sachets seront bientôt distribués dans les boulangeries volontaires.

À quoi ressemble de violentomètre ? 

Ce violentomètre est un outil de prévention mis en place par la Ville de Paris dans le département de Seine-Saint-Denis. On doit sa création à l'association "En Avant Toutes". C'est un outil très visuel qui permet d'évaluer les différents degrés de violence qu'il peut y avoir dans une relation. La force de ce diagramme, c'est de présenter des exemples concrets, que l'on peut retrouver dans notre quotidien. 

Les Éclaireuses
 

 

 
 

 

Tags : violence