Cette histoire aurait pu virer au drame, c’est finalement - par chance - en véritable miracle de la vie qu’elle se termine !

Inés Ramírez Pérez est la toute première femme à avoir pratiqué une césarienne toute seule sur elle-même. Alors qu’elle est enceinte de son neuvième enfant, elle se met à ressentir des douleurs insoutenables.

Traumatisée par sa précédente grossesse qui s’est clôturée par le décès de son bébé, la maman - qui vit dans un endroit reculé et n’a pas facilement accès aux soins - a cette fois décidé de réagir sans perdre un instant. « Il fallait que je fasse quelque chose, sinon ce bébé serait mort aussi », confie Inés.

La maman de 40 ans s’est alors assise sur un banc, a absorbé 3 grands verres d’alcool fort pour étouffer au maximum la souffrance qu’elle allait ressentir quelques instants plus tard et s’est munie d’un couteau de cuisine long d'une quinzaine de centimètres avant de s’inciser le ventre.

Inés Ramírez Pérez n’est pas chirurgienne et n’a pas opté pour l’« ouverture classique ». Elle a tracé une ligne verticale de 17 cm partant du haut de ses côtes jusqu'au pubis. Avec beaucoup de précautions et sans mettre en danger ni la vie de son bébé ni la sienne, elle réussit à sortir l'enfant de son ventre puis couper le cordon ombilical avant de s'évanouir.

En reprenant conscience très rapidement, la maman a enveloppé son bébé dans des langes puis a demandé à ses fils d’aller chercher de l’aide. Un infirmier est arrivé pour la recoudre avant de l’emmener vers l’hôpital où tous deux ont été pris en charge par deux obstétriciens qui décident de l’opérer pour réparer les quelques dégâts de l’« intervention maison ».

Saluée par les médecins, cette naissance par césarienne a été partagée dans l'International Journal of Gynecology and Obstetrics. Aujourd’hui, la maman et son petit se portent à merveille.

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

 

Tags : News divertissement