Voici une violente manière de mettre en avant leurs burgers "Made in Belgium"...

La dernière campagne de la marque belge Bicky a fait un véritable scandale national sur Facebook. En quelques heures à peine, la publicité a fait l'objet de centaines de plaintes. Loin de réaliser l'impact de cette mise en scène humiliante pour cette femme - et le reste des femmes - qui se fait frapper par un burger, la marque Bicky n'avait pas anticipé l'indignation qu'allait provoquer ce genre de scénario second degré. 

Second degré ou pas, la scène est cela dit très brutale, mettant en avant un homme qui frappe sa femme pour ne pas lui avoir apporté un burger d'une autre marque que Bicky. 

Le Conseil de la publicité, organe disciplinaire Belge, a recensé plus de 300 plaintes. Les internautes ainsi que les médias n'ont pas hésité à reléguer le scandale sur les réseaux sociaux, ce qui a fait réagir la marque, qui a fini par retirer la publicité de Facebook.

Mais la bataille ne s'arrête pas là tant le post de Bicky a choqué les consciences. Nawal Ben Hamou et Christie Morreale, ministres de l'Égalité des chances respectivement à la région Bruxelles-Capitale et en Wallonie ont décidé de saisir le Conseil de la publicité contre cette vidéo qu'elles qualifient de "nauséabonde et totalement irresponsable".

Les Éclaireuses 

 

Tags : News divertissement