Une étudiante strasbourgeoise affirme avoir été insultée et frappée au visage en pleine journée, alors qu’elle rentrait chez elle.

Vendredi dernier, entre 13 et 15 heures, près de la médiathèque Malraux à Strasbourg, trois hommes d’une vingtaine d’années s’en sont pris à Elisabeth, une étudiante en langues étrangères appliquées de 22 ans.

Elle se permet de réagir à leur interpellation en demandant « pardon ? » et sans plus attendre, la bande de garçons lui réplique « tu te tais salope et tu baisses les yeux », avant de s’en prendre physiquement à elle. Tandis que les deux premiers lui attrapent les bras, le troisième en profite pour lui porter un coup au visage avant de s’enfuir.

La jeune fille a également été choquée par l’attentisme des témoins à ce moment-là. « Il y avait environ 15 personnes autour et il n’y a eu aucune réaction. Ni avant, ni pendant, ni après, ni maintenant […] Comme si personne n’avait rien vu et que rien ne s’était jamais passé. Ça me révolte ».

Dès le lendemain, le compte Instagram Dis bonjour sale pute, qui dénonce le harcèlement de rue subi par les femmes, relaie l’agression d’Elisabeth. Il publie notamment des photos du visage tuméfié de la victime, prises juste après l’agression et rappelle l’importance du rôle des témoins dans ces circonstances.

Consciente que ses agresseurs peuvent recommencer, Elisabeth a lancé un appel à témoin pour retrouver ne serait-ce qu’un des trois jeunes hommes. Elle ne peut se faire à l’idée que cette agression reste impunie. « Si quelqu’un reconnaît la scène ou me reconnaît, j’aimerais bien qu’il se manifeste, même anonymement ».

Élisabeth souffre d’un œil au beurre noir : « Je relativise énormément, ça aurait pu être bien pire. Il ne faut pas se laisser abattre et avoir maintenant peur de sortir, avoir peur de mettre une jupe ».

La jeune femme a déposé plainte dimanche après-midi au commissariat central de Strasbourg. Les enquêteurs sont actuellement en train d'analyser la vidéosurveillance, très présente à cet endroit très fréquenté de la ville, pour déterminer le déroulé exact des faits.

Les Éclaireuses

 

Tags : News divertissement