Plusieurs tests ont été réalisés en laboratoire sur des souris vivantes porteuses du VIH. Il s’avère que chez 30% des rongeurs, le virus n’a pas survécu à l’opération ou, du moins, a été en partie éliminé. Des médicaments antirétroviraux utilisés chez 29 souris pour éviter au virus de progresser ont plutôt convaincu les chercheurs qui ont également utilisé une technique de modification génétique.

 « Cette observation est la première étape pour montrer, pour la première fois, à ma connaissance, que le VIH est une maladie guérissable », affirme l’un des principaux auteurs de l’étude, Kamel Khalili, directeur du centre de neurovirologie et du Comprehensive NeuroAIDS Center de l’école de médecine Lewis Katz de l’université Temple.

La combinaison des traitements s’est avérée fructueuse, de quoi rassurer les scientifiques sur l’évolution de la guérison de cette maladie, qui touche encore plus de 150 000 personnes en France (sans compter les 25 000 qui ignorent en être atteintes). Le dépistage de la séropositivité est malheureusement trop pris à la légère ou effectué trop tardivement. Pourtant, à Paris et dans les Alpes-Maritimes, il est désormais possible de faire la prise de sang gratuitement. L’objectif : lutter contre la propagation du virus du Sida, liée à l’épidémie cachée.

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

 

Tags : News divertissement