Cette année, les centres d’hébergement d’urgence pour loger des sans-abris sont pleins et la situation est encore plus difficile à cause de la crise sanitaire du Covid-19.

L’hôtel Avenir Montmartre à Paris a décidé d’apporter son aide en mettant à disposition ses 42 chambres à des sans-abrisLes touristes ayant déserté son établissement, le directeur de l’hôtel a offert ses chambres vides aux plus nécessiteux. À l’aide de l’association Emmaüs solidaire, une soixantaine de sans-abris ont déjà été accueillies. L'hôtel en comptera 85 d'ici la fin de la semaine.

"En 48 heures, tout était prêt", explique Bruno Morel, le directeur général d'Emmaüs solidaire. "Il faut trouver des lieux si possible sur une longue durée, qui ne nécessitent pas trop de travaux. Ici, tout était déjà équipé, et chaque chambre a des sanitaires individuels".

Tout l’hôtel a été mis à disposition : la salle de petit-déjeuner est devenue un réfectoire et la salle de réception un point d’accueil. Des vitres en plexiglas ont été installées et les gestes barrières sont respectés pour limiter la propagation du coronavirus.

"Nous sommes sur un public masculin, âgé d'une quarantaine d'années. Certains ont connu de grosses ruptures sociales, familiales, ou ont des parcours traumatiques d'exil, une santé parfois fragilisée, d'où la présence régulière d'un infirmier. Certains travaillent dans le gardiennage, le bâtiment ou étaient serveurs... Ce sont des personnes qui ont une volonté de trouver des solutions", affirme Bruno Morel.

L’association Emmaüs solidaire a également investi dans une auberge de jeunesse qui accueillera 120 sans-abris supplémentaires.  

Enjoy, 

Les Éclaireuses