Si on avait plaisir à voir nos amis les animaux réinvestir le paysage des villes et campagnes endormies par le confinement, on l’est beaucoup moins en apprenant de telles nouvelles...

Aux Pays-Bas, d’après le ministère de l’Agriculture, plus de 10 000 visons d’élevage pourraient bien être tués à cause d’une possible contamination au coronavirus. En effet, deux des employés de l’élevage sont suspectés d’être vecteurs du virus. Ces derniers auraient probablement été contaminés par les visons. Les animaux seront donc malheureusement gazés au monoxyde de carbone pour éradiquer la moindre trace du virus.

Avec une certitude à quasiment 100% d’après les autorités néerlandaises, il s’agirait des « premiers cas connus de transmission » du coronavirus de l’animal à l’Homme, selon l’Organisation mondiale de la santé.

Malgré l’intervention de deux associations locales de défense des animaux, les visons ne pourront pas être sauvés. L’abattage a donc commencé samedi dans le sud du pays, « dans un élevage de visons à Durne », d’après Frederique Hermie, porte-parole de l’organisme chargé de la sécurité alimentaire et sanitaire, et continuera cette semaine dans les 9 autres établissements. 

Le transport de ces animaux est désormais interdit et leur dépistage est devenu obligatoire dans tous les élevages des Pays-Bas.

Rappelons qu’en 2016, la justice avait annoncé la fermeture définitive de tels élevages pour 2024.

Les Éclaireuses

 

 

Tags : coronavirus, News divertissement