Suite à l’arrêt du tourisme provoqué par la pandémie de coronavirus, une augmentation des naissances de tortues marines a été observée sur les plages thaïlandaises.

Depuis les mesures de confinement, la nature reprend petit à petit ses droits et les animaux sauvages refont leur apparition dans le paysage autrefois accaparé par les humains.

C’est donc le cas pour la tortue luth, qui profite de l’absence des humains pour venir pondre tranquillement ses œufs sur une plage désertée. Un événement exceptionnel et même un record d’éclosion selon les écologistes de la région qui n’avaient pas observé autant de pontes depuis plus de deux décennies.

« C’est un très bon signe pour nous car de nombreuses zones de reproduction ont été détruites par l’homme », a déclaré Kongkiat Kittiwatanawongassure, directeur du centre de biologie marine de Phuket. « Les tortues ont un risque élevé d’être tuées par des engins de pêche et par les humains qui perturbent la plage », a-t-il ajouté en se réjouissant donc de l’absence d’activité humaine.

Depuis le mois de novembre, c’est donc près de onze nids de tortues qui ont été repérés par les autorités et depuis fin mars, 84 jeunes tortues ont été recensées sur le rivage de la province de Phang Nga.

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

 

Tags : plage, tortue, News divertissement