À la fois autrice, scénariste, essayiste, chroniqueuse et journaliste spécialisée en sexologie, Maïa Mazaurette nous offre un petit guide pratique de la sexualité. Un glossaire du cul, qui nous aide à enrichir notre vocabulaire et à nous donner des idées (quoi de mieux, à quelques jours de la Saint-Valentin !).

D’Adoration à Zone

L'ouvrage passe en revue tout le vocabulaire, si fleuri soit-il, associé au sexe et à ce qui l'entoure. De A à Z (en passant par étoile de mer ou ondinisme), elle souhaite lever le voile sur tout le lexique autour de l'acte sexuel et des parties génitales. Plus qu'un simple glossaire, le livre est un véritable guide qui permet de redessiner les contours de nos connaissances en matière de sexe. Si certains mots peuvent nous faire rougir (que ce soit de gêne ou de plaisir), ils n'en restent pas moins importants et, surtout, ils signifient souvent plus que ce que l'on pense.
Par exemple, le mot "con", que l'on n'associe pas forcément au vocabulaire de la sexualité, désigne en fait le sexe féminin. Ainsi, traiter quelqu'un de "con" revient à le traiter de "vagin" (et en bonus, c'est une insulte bien sexiste.).

 

 

"Mon rêve serait que l'on parle de sexe comme on parle de cuisine"

Le but de cet ouvrage ? La déculpabilisation. Parce qu'il faut arrêter de sacraliser le sexe ou de le cacher sous des tonnes de tabous. Si, finalement, faire l'amour et en parler était aussi simple que faire une fondue de poireaux ? Chaque délicate définition est accompagnée d'une illustration (toutes aussi explicites), dans La Vulve, la Verge & le Vibro (c'est le titre de l'ouvrage), tout est fait pour vous aider à intégrer, aussi clairement que possible, chacune des notions évoquées. C'est le livre parfait à offrir à toutes les personnes hésitantes ou désireuses d'apprendre des mots nouveaux et le vrai sens des choses. Parce qu'il n'est jamais trop tard pour apprendre, surtout en matière de sexe. 

La Vulve, la Verge & le Vibro est disponible dans toutes les bonnes librairies et en ligne, chez vos revendeurs fétiches

Enjoy,

Les Éclaireuses