C'est une étude américaine qui vient confirmer les soupçons de nombreuses femmes. Oui, la vaccination a une influence sur le cycle menstruel. Cependant, pour Alison Edelman, professseure d’obstétrique et de gynécologie à l’Oregon Health & Science University mais aussi autrice de l'étude, les résultats ne sont pas inquiétants dans la mesure où le cycle n'est allongé que de quelques jours et de manière temporaire...

Il y a bien un léger allongement du cycle pour les femmes vaccinées

Ces inquiétudes quant à leur cycle menstruel avaient été soulevées par de nombreuses femmes dès le début des campagnes de vaccination. En moyenne, un cycle dure 28 jours mais certains facteurs peuvent allonger ou raccourcir ce cycle, en dessous de 8 jours le cycle est toujours considéré comme normal. Dans le cas des femmes observées (de 18 à 45 ans et vaccinées avec les trois principaux vaccins : Pfizer, Jonhson et Moderna), ce sont des différences de 2 jours maximum qui ont été relevées. Autre élément important, la durée reviendrait à la normale après deux cycles menstruels, c'est donc une "anomalie" qui n'est que temporaire.

Mais les systèmes immunitaires et reproductifs étant liés, c'est une conséquence normale

Toujours selon Alison Edelman, cette perturbation dans le cycle menstruel s'explique très simplement : le système immunitaire et le système reproductif sont liés. La vaccination provoque une réaction immunitaire importante ce qui affecte la communication entre le cerveau, les ovaires mais aussi l'utérus. Avec la vaccination sont libérées "des protéines appelées cytokines, dont nous savons par d’autres maladies qu’elles peuvent dérégler cette horloge corporelle".

Les chercheurs travaillent maintenant sur les cycles suivants et tentent de confirmer ce retour à la normale dans la durée des cycles suivants.

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

 

 

Tags : covid, News, News Bien-Être, Vaccin