Selon une étude publiée dans la revue Memory and Cognition, se tromper de prénom lorsque l'on appelle son fils ou sa fille ou même son partenaire par le prénom de son ex serait quelque chose de normal. Plus étonnant, ce serait même bon signe de se tromper de prénom lorsque l'on appelle quelqu'un : on ne se tromperait que lorsque l'on aime réellement les gens.

Une explication très simple pour comprendre les erreurs de prénoms

Près de 1700 personnes ont été interrogées pour cette étude et les chercheurs sont arrivés à une explication simple et logique sur les erreurs courantes entre les prénoms. Dans un premier temps, ils se sont intéressés à la classification des différents groupes sociaux dans nos cerveaux. Si notre tête était une grande salle d'archives, chaque groupe social aurait une boite associée : une pour la famille, une pour les amis proches, une pour les collègues, etc.

Dans ces boîtes sont rangés les prénoms avec le sentiment ou l'émotion qui lui est associé. Ainsi, lorsque l'on cherche le prénom de son fils, celui de sa fille peut également sortir puis ce que les sentiments associés aux deux personnes sont les mêmes. D'ailleurs, c'est souvent dans les membres de la famille qu'il y a le plus de confusion, vu que, généralement, les membres de notre famille font partie des gens que nous chérissons le plus au monde. 

Cela peut arriver à tout le monde et à n'importe quel âge

Les recherches de cette étude ont également prouvé que l'âge n'avait aucun impact sur ces confusions, elles peuvent survenir à n'importe quel moment de la vie. Cependant, il semblerait qu'avoir un chien vienne ajouter encore un petit peu plus de complexité à cette situation... Selon les sondés, il n'est pas rare qu'ils appellent leur enfant par le prénom du chien et inversement. Cela prouve bien la force des liens qu'il peut y avoir entre un chien et son maître qui met son toutou au même niveau que ces enfants.

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

 

 

Tags : couple, News, News Bien-Être